BIEN-ÊTRE
03/03/2018 15:17 EST | Actualisé 03/03/2018 15:17 EST

Le contenu du tout premier Festivulve de Montréal se précise

Le lancement de la programmation aura lieu à l'«Espace Pubis» le 21 mars.

Facebook/Festivulve : Festival francophone des vulves - Montréal
La nouvelle image du Festivulve.

Le Festivulve de Montréal se tiendra finalement au Loft hôtel du Quartier latin, avec de nouvelles dates et une nouvelle image.

Les curieux et curieuses pourront assister à ce rassemblement visant à parler de tout ce qui entoure l'organe reproducteur féminin les 9 et 10 juin 2018. L'organisatrice, Mel Goyer, répète que tout le monde est bienvenu à l'événement. «L'essentiel est d'aimer les vulves, parce qu'il y en aura partout et on en parlera beaucoup», indique-t-elle dans un communiqué.

La programmation du festival sera officiellement lancée le 21 mars prochain à 15h à l'Espace Public, dans Hochelaga, microbrasserie renommée pour l'occasion l'«Espace Pubis». Les participants pourront y déguster la «F» brassée spécialement pour le Festivulve.

On sait déjà par contre que le Festivulve accueillera des expositions d'œuvres artistiques sur ce thème de prédilection, des ateliers originaux sur, par exemple, la méditation orgasmique, des conférences éducatives, des organismes offrant des ressources actuelles et concrètes, des spectacles «vulvement pertinents» (slam, théâtre, humour, musique, etc.). Mais l'élément le plus inusité annoncé est le Vulva Booth, soit un espace intime où il sera possible d'observer sa vulve, de la faire photographier et même mouler.

L'organisatrice mentionne que la mise sur pied de l'événement ne s'est pas fait sans heurts jusqu'à maintenant. Trouver une salle prête à accueillir l'événement n'a pas été facile, mais de plus, elle a dû faire avec des appels à la censure sur Facebook, son compte ayant été fermé trois fois. D'ailleurs, le nom de Festivulve s'est buté à refus d'immatriculation du Registraire des Entreprises du Québec. «Il jugeait le nom obscène, scandaleux et immoral», déplore-t-elle.

Pour plus d'information, visitez le site web de l'événement.