DIVERTISSEMENT
03/03/2018 18:40 EST | Actualisé 07/03/2018 07:02 EST

Cinq films réalisés par des femmes qui auraient dû être en nomination aux Oscars

Une fois de plus, les Academy Awards mettent surtout en nomination des hommes.

Netflix

Inutile de vous rappeler que la représentation à Hollywood n'est pas égalitaire, que ce soit devant ou derrière les caméras. Cela fait des années que ce problème persiste et que des célébrités d'Hollywood insistent sur l'importance que l'industrie cinématographique reconnaisse davantage les minorités qui se démarquent dans le milieu.

La 90e édition des Academy Awards est l'occasion parfaite de récompenser ceux et celles qui le méritent. S'il y a certaines femmes en nomination -Mary J. Blige, par exemple, est en nomination pour l'Oscar de la meilleure actrice de soutien et pour la meilleure chanson pour le film Mudbound, tandis que Rachel Morrison est devenue la première femme à être en nomination pour la meilleure direction de la photographie- l'industrie du divertissement a encore du travail à accomplir.


«1 femme sur 10 nominations pour le meilleur film.

1 femme sur 5 nominations pour la meilleure réalisation.

Aucune femme de couleur dans chacune de ces catégories.

Nous en avons encore une longue route devant nous, Hollywood.»

Cette année, Greta Gerwig est la seule femme à être en liste pour la meilleure réalisation. Elle met fin à une séquence de huit années durant lesquelles les nommés étaient tous des hommes. Cependant, elle est seulement la cinquième femme de l'histoire des Oscars à être en nomination pour cette catégorie. Son film, Lady Bird, est le 13è film réalisé par une femme à être en nomination pour le meilleur film, selon USA Today.

Pour montrer de l'amour à toutes les femmes d'Hollywood et pour prouver qu'il y a bel et bien une abondance de talent féminin, voici cinq films réalisés par des femmes qui auraient dû être en nomination pour un Oscar cette année.

1. First They Killed My Father

Réalisé par: Angelina Jolie

Angela Jolie a choisi d'attaquer le génocide du Cambodge dans son troisième projet en tant que réalisatrice. Basé sur un mémoire du même nom, le film suit Loung Ung, qui était âgée de 5 ans lorsque les Khmers Rouges ont pris le pouvoir au Cambodge en 1975.

Non seulement le film est-il particulièrement puissant, essentiellement en raison du fait qu'il est vu par les yeux d'un enfant, il raconte aussi une histoire inédite à Hollywood. Il donne une voix aux Cambodgiens et leur permet d'avoir une plateforme pour partager leur expérience historique avec le reste du monde.

«Je l'ai fait pour le Cambodge», a déclaré Jolie à Screen Daily. «Je l'ai fait comme une sorte de merci, comme une sorte de lettre d'amour. Il n'y avait pas eu d'histoire à cette échelle, qui rejoint les gens dans leur langage, avec eux-mêmes comme héros.»

2. Battle of the Sexes

Réalisé par: Valerie Faris & Jonathan Dayton

Ce film arrive au bon moment, alors que l'égalité des sexes continue à être un sujet chaud. Battle of Sexes est à propos du match de tennis épique de 1973 entre Billie Jean King (interprétée par Emma Stone) et Bobby Riggs (Steve Carell). King, une féministe, se battait pour l'équité salariale à cette époque et son match contre Riggs a aidé à amener les discussions sur l'égalité des sexes à l'avant-plan.

Malgré ni le films, ni ses acteurs, n'ont obtenu l'approbation des Oscars, les réalisateurs Faris et Dayton méritent d'être reconnus pour avoir inspiré les spectateurs avec cette histoire édifiante.

L'interprétation de King par Stone mérite également une certaine reconnaissance, alors que l'actrice de 29 ans est parvenue à rendre cette héroïne accessible à une génération plus jeune et à amener sa carrière à un autre niveau, après avoir remporté l'Oscar de la meilleure actrice l'an dernier pour son rôle dans La La Land.

3. "The Zookeeper's Wife"

Réalisé par: Niki Caro

Premièrement, applaudissons The Zookeeper's Wife pour présenter autant de femmes dans sa distribution.

«Je n'ai jamais été sur un plateau avec autant de femmes», a écrit l'actrice Jessica Chastain dans un essai pour The Hollywood Reporter en 2015. «Nous ne sommes même pas 50 pour cent de la distribution, nous sommes peut-être 20 pour cent de femmes et 80 pour cent d'hommes, mais c'est beaucoup plus que ce que j'ai vu dans un film auparavant»

Chastain a également souligné que le projet est centré sur la femme, que l'histoire a été écrite par une femme, qu'elle met en vedette une femme et que le film a aussi été réalisé par une femme.

Le film raconte les exploits d'Antonina Żabiński et de son mari, Jan, qui ont aidé à sauver 300 Juifs lorsque les Nazis ont envahi la Pologne en 1939.

L'histoire met en valeur la force des femmes, tout comme sa distribution. The Zookeeper's Wife mérite un Oscar non seulement pour cela, mais aussi parce qu'il raconte une histoire mémorable.

4. A United Kingdom

Réalisé par: Amma Asante

Ce film a tout: une histoire puissante, une interprétation époustouflante et direction photographique magnifique.

Comme les films nommés plus haut, il est aussi basé sur une histoire vraie. Le drame historique, qui se déroule dans les années 1940, raconte l'histoire d'amour entre le prince Seretse Khama du Botswana et Ruth Williams, une Anglaise blanche, qui ont tout risqué, même leur famille, pour être ensemble.

Le film explore les thèmes du racisme, de l'injustice et des liens familiaux, ce qui n'est pas surprenant, considérant que d'autres oeuvres de la réalisatrice Amma Asante, comme Belle et Where Hands Touch, traitent aussi de la question raciale. La façon dont Asante traite celle-ci et la problématique des chocs culturels rend tout cela d'autant plus pertinent et prouve qu'elle aurait dû être en nomination pour un Oscar cette année.

5. Wonder Woman

Réalisé par: Patty Jenkins

Celui-ci est facile. Considérant le succès qu'a connu le film parmi les enfants et les adultes, son message à l'ère du #MeToo et son succès incroyable au Box-Office, il est difficile de comprendre comment Wonder Woman ne s'est même pas mérité de nomination.

Si l'actrice principale du film, Gal Gadot, a offert une réponse tout ce qu'il y a de plus humble à cette situation («Nous n'avons certainement pas fait le film pour ça», a-t-elle déclaré à Entertainment Tonight), les fans sont déçus. Après tout, ce film a tellement fait pour la pop culture (et pour les femmes), qu'il aurait certainement eu droit à un peu de reconnaissance.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

Voir aussi: