POLITIQUE
02/03/2018 08:39 EST | Actualisé 02/03/2018 12:30 EST

Nicole Léger appuie Jean-Martin Aussant dans Pointe-aux-Trembles

M. Aussant affrontera dans la course à l'investiture le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Maxime Laporte.

Jean-François Lisée, Jean-Martin Aussant et Véronique Hivon.
HuffPost Québec
Jean-François Lisée, Jean-Martin Aussant et Véronique Hivon.

La députée sortante de la circonscription provinciale de Pointe-aux-Trembles, Nicole Léger, a pris position dans la course à l'investiture du Parti québécois (PQ) qui servira à lui désigner un successeur.

Lors d'une conférence de presse, elle a donné son appui au candidat Jean-Martin Aussant, revenu au PQ tout récemment.

M. Aussant affrontera dans la course à l'investiture le président de la Société Saint-Jean-Baptiste de Montréal, Maxime Laporte. Celui-ci a reçu il y a quelques semaines les appuis de l'ancien premier ministre Bernard Landry et du député fédéral de la même région, Mario Beaulieu, du Bloc québécois.

La circonscription de Pointe-aux-Trembles n'a désigné que des candidats du Parti québécois depuis sa création dans les années 1980. Nicole Léger y a été élue députée pour une première fois en décembre 1996.

Il y a quelques jours, la Coalition avenir Québec (CAQ) a cependant annoncé la candidature d'une personnalité bien connue dans la circonscription, Chantal Rouleau, qui est l'actuelle mairesse de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles.

À voir également: