NOUVELLES
01/03/2018 20:57 EST | Actualisé 01/03/2018 20:57 EST

Un panneau publicitaire vandalisé pour réclamer un meilleur contrôle des armes

Une manière de dénoncer les armes à feu.

Une affiche en bordure d'autoroute faisant la promotion d'un champ de tir à Las Vegas a été vandalisée tard mercredi ou avant l'aube jeudi afin de passer un message pour le resserrement du contrôle des armes à feu.

Plutôt que d'inviter les passants et les touristes à venir tirer avec un fusil d'assaut pour seulement 29 $ ("Shoot a .50 calibre Only $29"), l'affiche proposait jeudi de tirer sur un élève ("Shoot A School Kid Only $29").

� AFP/Getty Images

Ethan Miller via Getty Images

Le message a été retiré, et la police mène une enquête. Le porte-parole Larry Hadfield a indiqué que les autorités avaient été appelées sur les lieux, jeudi, vers 17 h 30.

Un collectif local de guérilla artistique nommé INDECLINE a revendiqué la responsabilité de l'action dans une déclaration à KTNV-TV à Las Vegas, appelant à réformer les lois sur les armes qui accordent actuellement, selon lui, "plus de valeur aux armes d'assaut qu'à la vie humaine".

Un courriel de l'Associated Press à INDECLINE n'avait pas obtenu de réponse dans l'immédiat.

Un travailleur à Battlefield Las Vegas, le champ de tir qui invite les touristes à tirer avec un fusil semi-automatique, a relayé les questions aux propriétaires, qui n'ont pas répondu, jeudi, aux appels et aux courriels de l'AP.

Le panneau publicitaire près de l'autoroute 15 est situé à environ 5,6 kilomètres de Mandalay Bay, où un homme armé a tiré avec des fusils d'assaut à partir des fenêtres d'un 32e étage le 1er octobre dernier, faisant 58 morts et blessant plus de 800 autres personnes. Il s'agissait de la tuerie la plus meurtrière de l'histoire moderne des États-Unis.