NOUVELLES
01/03/2018 11:20 EST | Actualisé 01/03/2018 11:20 EST

Un cellulaire prend feu dans un avion d'Air Canada

Heureusement, le vol qui faisait la liaison entre Toronto et Vancouver n'avait pas encore décollé.

Une passagère se trouvant dans un avion d'Air Canada a subi des blessures lorsque son téléphone cellulaire a pris feu, a confirmé Isabelle Arthur, porte-parole du transporteur, au HuffPost Québec.

La passagère en question était dans un vol qui faisait la liaison entre Toronto et Vancouver. L'avion n'avait pas encore décollé et était stationné à l'aéroport Toronto-Pearson, si bien que la propriétaire du téléphone a pu être soignée par les services d'urgence à bord de l'avion. Elle a été légèrement brûlée à une main.

La passagère a été en mesure de quitter l'appareil par ses propres moyens pour être soignée, mais Air Canada ne connaît pas son état actuel.

Le feu, qui s'est déclaré vers 7h jeudi matin, a rapidement été éteint par l'équipage et l'avion n'a pas été endommagé. On ne sait pas à ce moment quelle est la marque du cellulaire qui a pris feu.

«Le feu a été immédiatement circonscrit par l'équipage» et la propriétaire du téléphone souffrant de légères brûlures a été prise en charge par les services d'urgence, a expliqué Peter Fitzpatrick, un autre porte-parole de la compagnie aérienne.

Le vol AC101, un Boeing 787-9 dans lequel 266 passagers prenaient place, a décollé pour sa destination avec plus de deux heures de retard.

Cet épisode rappelle les nombreux cas d'incendies de batteries des téléphones Galaxy Note 7 de Samsung. Ils sont d'ailleurs bannis des avions en raison des risques de combustion.

Avec des informations d'Agence France-Presse.