NOUVELLES
01/03/2018 16:39 EST | Actualisé 01/03/2018 16:39 EST

Les parcs nationaux du Canada seront gratuits pour les enfants

L'annonce fait suite à une promesse d'il y a deux ans.

Christopher Fuller

C'est officiel! Les parcs nationaux du Canada seront définitivement gratuits pour les enfants, a annoncé le gouvernement fédéral mardi.

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a rappelé dans son discours lors du dépôt du budget libéral le succès retentissant du programme d'entrée gratuite. Le programme s'est révélé si populaire que le gouvernement a décidé de le prolonger.

«Certains parcs ont été tellement occupés qu'ils ont dû refuser des visiteurs! », a déclaré Morneau.

L'entrée pour les parcs nationaux et les sites historiques du pays était gratuite pour tous en 2017 afin de célébrer le 150e anniversaire du Canada.

L'annonce de Morneau a concrétisé la promesse faite il y a deux ans lorsque les libéraux se sont engagés à l'origine à rendre l'entrée dans les parcs nationaux gratuite pour les enfants de 18 ans et moins à compter de 2018.

À l'époque, le gouvernement avait prévu 83,3 millions de dollars sur cinq ans pour offrir l'entrée gratuite à tous les Canadiens.

En ce qui concerne les parcs et le plein air, le gouvernement fédéral propose d'effectuer des investissements importants - un total de 1,3 milliard de dollars au cours des cinq prochaines années - afin de protéger la biodiversité et les espèces en péril.

Une partie de l'argent, soit 500 millions de dollars, ira à la création d'un nouveau fonds de nature de 1 milliard de dollars avec l'aide du secteur privé qui sécurisera les terres privées pour la conservation et soutiendra l'effort de protection des espèces.

Les réserves nationales de faune et les refuges d'oiseaux seront agrandis.

Le gouvernement s'était déjà engagé à conserver au moins 17% des terres et des eaux du Canada d'ici 2020.

Le nouveau financement est présenté comme «l'un des investissements les plus importants dans la conservation de la nature de l'histoire du Canada».

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.