NOUVELLES
01/03/2018 05:57 EST | Actualisé 01/03/2018 05:57 EST

Jonathan Drouin obtient deux points dans la victoire du Canadien

Antti Niemi a réalisé plusieurs arrêts importants.

USA Today Sports / Reuters

Il y a six semaines, le Canadien de Montréal s'est incliné face aux Islanders de New York même s'il avait dirigé 56 rondelles vers le filet adverse. Mercredi soir, avec deux fois moins de tirs, il est venu mettre des bâtons dans les roues de la formation new-yorkaise.

Jonathan Drouin a connu son sixième match d'au moins deux points cette saison et il a été l'un des principaux artisans d'une victoire de 3-1 du Canadien au Centre Bell.

Alors que le Tricolore accusait un recul d'un but en première période, Drouin a d'abord préparé le 15e de Paul Byron au milieu de l'engagement.

Le talentueux attaquant de Sainte-Agathe a ajouté son 10e de la saison, en deuxième période, alors que le Canadien profitait d'une supériorité numérique, grâce à un puissant tir frappé sur lequel Jaroslav Halak ne pouvait rien faire.

Nikita Scherbak, avec son deuxième de la saison, a procuré un coussin de deux buts au Canadien avant la fin de la deuxième période.

La riposte des visiteurs est venue du spectaculaire Mathew Barzal, qui a ouvert la marque tôt en première période grâce à un but de toute beauté, son 18e de la saison. Un but où il a affiché une force d'accélération vertigineuse qui a semblé prendre le défenseur Noah Juulsen complètement de court.

"Je ne le blâmerais pas nécessairement sur le but, a nuancé Claude Julien. On a perdu une bagarre en zone neutre.

"C'est un gars qui semble garder sa concentration, qui ne se laisse pas trop ébranler. Il a encore joué un bon match ce soir. C'est un signe encourageant pour nous", a renchéri Julien au sujet de Juulsen.

Ce but de Barzal fut le seul moment d'éclat du favori à la course au trophée Calder et de ses coéquipiers. Après les deux premières périodes, Barzal et John Tavares n'avaient obtenu qu'un seul tir en direction d'Antti Niemi. Et ils ont été blanchis au troisième vingt.

Le gardien du Canadien a d'ailleurs été l'autre artisan de cette victoire.

Sans être confronté à un bombardement en règle - il a reçu 28 rondelles -, le portier finlandais a réalisé plusieurs arrêts importants, surtout au moment où les Islanders détenaient leur avance d'un but ou lorsque le score était égal.

Niemi a aussi bénéficié d'un jeu collectif de qualité, un aspect dont Claude Julien a parlé lors de son point de presse d'après-match.

"Il fallait jouer du jeu serré en zone neutre. Quand ils ont marqué le premier but, on a vu que quand tu leur donnes de l'espace, ils ont des joueurs qui patinent bien. Même quand ils passaient beaucoup de temps dans notre zone, on a fait du bon travail pour bloquer des tirs ou les garder à l'extérieur. J'ai trouvé qu'on a fait du bon travail et notre gardien a été très bon aussi, a d'abord analysé l'entraîneur-chef du Tricolore.

"Notre défensive a beaucoup plus de mobilité avec les additions de Juulsen et, ce soir, de (Mike) Reilly et avec un bon équilibre de joueurs qui sont bons défensivement aussi, la rondelle bouge beaucoup mieux et on passe moins de temps dans notre territoire", a aussi affirmé Jullien.

Quant à Halak, qui participait à un premier match de la LNH à Montréal depuis le 5 novembre 2015, il a bloqué 23 tirs et subi une troisième défaite d'affilée contre son ancienne équipe.

Le travail de Niemi a aidé la formation montréalaise à disputer un cinquième match d'affilée où elle récoltait au moins un point au classement. Le dernier revers du Canadien en temps réglementaire remonte au 17 février dernier, à Las Vegas.

Pendant ce temps, les hommes de Doug Weight sont demeurés à quatre points des Blue Jackets de Columbus et du huitième rang du classement général. Techniquement, ils sont maintenant dixièmes puisqu'ils comptent le même nombre de points que les Hurricanes de la Caroline, mais avec un match de plus au compteur.

Ce match était le dernier du Canadien à domicile d'ici la mi-mars. Les hommes de Claude Julien entameront, vendredi soir, une séquence de six parties à l'étranger, à commencer par le deuxième duel de cette série aller-retour contre les Islanders, à Brooklyn.

Des visites à Boston, au New Jersey, à Sunrise, à Tampa et à Columbus, d'ici le 12 mars, viendront compléter ce voyage qui s'annonce éprouvant.

Dès le lendemain du match à Columbus, le Tricolore accueillera Alexander Radulov et les Stars de Dallas. Deux jours plus tard, Sidney Crosby et les Penguins de Pittsburgh feront leur première et seule escale à Montréal.

Échos de vestiaire

Claude Julien au sujet du travail du nouveau venu Mike Reilly à la ligne bleue:

"J'ai aimé son travail ce soir. Je pense qu'il a bien joué pour un gars qui en était à son premier match avec nous, il avait l'air assez à l'aise. J'ai aimé ces décisions avec la rondelle. Il bouge bien, il a une bonne mobilité. Tout ce qu'on avait entendu parler de lui, je pense qu'il l'a démontré ce soir."

Jaroslav Halak, au sujet de sa performance devant le filet des Islanders:

"Il faut que je sois meilleur pour mes coéquipiers. Nous avons besoin du plus de points possible. Nous avons eu des occasions, mais nous n'avons pas touché le filet ou encore ils bloquaient nos tirs. Il nous faut trouver une façon (de gagner) et ça commence avec moi. Ce soir, ce ne fut pas suffisant."