NOUVELLES
28/02/2018 16:37 EST | Actualisé 28/02/2018 16:46 EST

Le budget fédéral tire un trait sur l'utilisation des billets de 1000$

Les billets à 1000$ et à 500$ sont trop souvent utilisés par le milieu criminel, soutient le gouvernement.

Mauvaise nouvelle pour les grands dépensiers canadiens. Il ne sera plus possible de payer avec des billets de 1000$ comme ils avaient l'habitude de le faire.

Le budget fédéral 2018, présenté hier, inclut un item qui enlève à certains billets de banque le statut de «cours légal», ce qui signifie qu'ils ne seront plus acceptés en paiement dans les boutiques.

Tous les billets qui perdent leur cours légal sont ceux qui ont été abandonnés, incluant les billets de 1000$ et de 500$, aussi bien que le rare billet de 25$ produit en 1935, et les billets de 1$ et de 2$ qui ont été remplacés par des pièces il y a des décennies, mais qui avaient toujours cours légal.

Bank of Canada

Bank of Canada

Cette décision fait partie d'un effort pour réduire l'activité criminelle liée aux monnaies papier.

«Les grosses coupures facilitent les activités illicites comme la contrefaçon, le blanchiment et l'évasion fiscale», soutient le gouvernement dans ses documents du budget.

Mais les gens détenant ces billets n'ont pas à s'en faire - ils pourront retourner leurs billets à leur institution financière.

«Ces billets ne perdront pas leur valeur», explique la Banque du Canada sur son site web. «Si vous avez un de ces billets, vous pourrez encore l'apporter à votre institution financière ou, ultérieurement, l'envoyer à la Banque du Canada pour vous le faire rembourser.»

Bank of Canada

Bank of Canada

La Banque du Canada estimait en 2012 que près d'un million de billets de 1000$ étaient toujours en circulation, malgré le fait qu'ils ont été abandonnés en 2000. Des experts en blanchiment d'argent croient que l'argent était probablement dans les mains de groupes criminels.

Jusqu'à maintenant, les billets de banque canadiens n'ont jamais perdu leur cours légal, dit la Banque, ce qui signifie que même de très vieux billets peuvent être utilisés pour payer des biens. Mais les vieux billets ont probablement une plus grande valeur pour les collectionneurs que leur valeur affichée.

Techniquement, le gouvernement fédéral n'a pas l'autorité d'annuler le cours légal de billets de banque, alors cette manoeuvre devra s'accompagner d'un changement législatif, dit la banque centrale.

Le gouvernement fédéral a déjà le pouvoir sur les pièces produites par la Monnaie royale canadienne, ce qui explique pourquoi le précédent gouvernement conservateur a été en mesure de se débarrasser de la pièce d'un cent sans changement législatif.

Une étude récente de Desjardins indiquait que le Canada pourrait bientôt se débarrasser de la pièce de 5 cents également.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

À voir aussi: