POLITIQUE
27/02/2018 06:34 EST | Actualisé 27/02/2018 06:35 EST

Un budget fédéral sous le thème de l'égalité des sexes

Les libéraux devraient s'attarder à des promesses phares.

Adnan Abidi / Reuters

Les libéraux fédéraux pavent la voie vers les prochaines élections avec un budget de mi-mandat, mardi, devant s'attarder à des promesses phares, tout en se dégageant possiblement une marge de manoeuvre pour le dévoilement d'éléments plus éclatants dans les mois précédant le rendez-vous électoral.

Le thème principal du budget fédéral sera l'égalité des sexes, et il sera largement question, selon ce qu'a laissé entendre le ministre des Finances, Bill Morneau, des efforts pour accroître le nombre de femmes sur le marché du travail.

Le budget doit inclure notamment un congé de paternité de cinq semaines - à l'image de celui du Québec -, comme moyen d'encourager les Canadiens à partager plus équitablement les responsabilités parentales.

Il doit aussi comporter les fonds nécessaires pour combler les écarts de salaire entre les sexes dans les lieux de travail sous compétence fédérale et des efforts pour accroître la diversité des soumissionnaires dans les marchés publics.

Et pour la première fois dans l'histoire canadienne, le document budgétaire dans son ensemble a été soumis à une analyse selon le sexe, qui implique d'évaluer comment des mesures risquent de toucher différemment les hommes et les femmes.

L'ancien stratège libéral Greg MacEachern croit que le gouvernement du premier ministre Justin Trudeau misera sur ce qu'il estime être ses points forts, ce qui est judicieux, selon lui, à environ un an et demi des élections de 2019.

Voir aussi: