DIVERTISSEMENT
27/02/2018 16:57 EST | Actualisé 27/02/2018 16:57 EST

Gilbert Sicotte renvoyé du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

À la suite d'allégations de harcèlement psychologique dévoilées en novembre dernier.

PC/Denis Beaumont

Le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec a mis fin au contrat de travail de Gilbert Sicotte comme professeur à son établissement de Montréal.

L'institution indique avoir pris cette décision «à la lumière des conclusions d'une enquête indépendante menée à la suite d'allégations de harcèlement psychologique dévoilées en novembre dernier», à la suite d'un reportage de Radio-Canada.

La direction du Conservatoire dit être intervenue rapidement auprès du professeur après la diffusion du reportage et a alors amorcé des démarches pour mener une enquête «objective approfondie». M. Sicotte avait été temporairement relevé de ses fonctions à ce moment.

Le Conservatoire a pris «très au sérieux» les allégations qui pesaient contre son professeur, assure-t-il.

«Le Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec a le souci d'offrir un climat d'apprentissage et de travail sain. Nous avons de nombreux mécanismes internes en place pour que les élèves et les employés puissent faire entendre leur voix ; il est primordial pour nous d'être à leur écoute», déclare par voie de communiqué Marc Lalonde, directeur général du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec.

M. Lalonde voit comme une «grande richesse» le lien de confiance qui unit professeurs et étudiants de l'institution. «Le Conservatoire n'endosse aucune forme de harcèlement ou d'abus en tout temps et en tout lieu», martèle M. Lalonde.

Le Conservatoire indique ne pas avoir l'intention de commenter la situation davantage dans l'espace public en raison de l'implication de cas personnels.