NOUVELLES
27/02/2018 06:26 EST | Actualisé 27/02/2018 06:26 EST

Des clients de MEC dénoncent ses liens avec un fabricant d'armes à feu

L'entreprise ne vend pas d'armes à feu, mais est frappée par des critiques.

Toronto Star via Getty Images

L'équipe de direction du détaillant Mountain Equipment Co-op (MEC) se rencontrait lundi pour discuter d'une vague de mécontentement exprimée sur les réseaux sociaux au sujet des liens entre certaines marques vendues et un fabricant américain d'armes à feu et de munitions.

La coopérative de Vancouver, spécialisée dans les articles et vêtements de plein air, vend des produits de marques appartenant à Vista Outdoor, incluant Giro, Camelbak et Blackburn.

Or, parmi les activités de Vista se trouvent aussi la conception, le développement et la fabrication de munitions, d'armes d'épaule et d'équipements liés, d'après son site internet. L'entreprise détient Savage Arms, qui vend plusieurs armes semi-automatiques. Elles sont semblables au genre d'arme qui a permis à un tireur, plus tôt en février, du tuer 17 personnes dans une école secondaire de Parkland, en Floride.

Même si MEC ne vend pas d'armes à feu, elle tient en stock certains casques, lunettes et autres articles de plein air fabriqués par Vista.

Une pétition en ligne a été lancée sur le site Change.org pour demander à MEC de cesser de vendre les marques de Vista.

Ni MEC ni Vista n'ont immédiatement répondu à des demandes de commentaires.

Cependant, MEC a répondu à certains messages laissés sur ses comptes de médias sociaux, indiquant à ses visiteurs que leurs commentaires avaient été retransmis à la direction de la coopérative. Une lettre a aussi été postée sur la page Facebook.

Voir aussi: