NOUVELLES
26/02/2018 12:26 EST | Actualisé 27/02/2018 08:18 EST

Sébastien Toutant s'excuse pour son tweet sur son vol de retour des Jeux olympiques

Il a supprimé le tweet qui avait énormément fait réagir lundi.

Le planchiste québécois Sébastien Toutant a remporté la médaille d'or à l'épreuve de big air aux Jeux olympiques, mais il ne recevra certainement pas la palme du meilleur tweet en lien avec les JO.

Alors qu'il s'apprêtait à prendre l'avion pour quitter la Corée du Sud lundi, Toutant a publié une photo de sa médaille d'or et de son billet d'avion avec cette phrase: «Il y a deux jours, j'ai gagné une médaille d'or pour le Canada et aujourd'hui on me place au siège 57A pour mon vol avec Air Canada... Quel excellent partenaire olympique». L'athlète de 25 ans a également ajouté le mot-clic sarcasme ainsi qu'un emoji d'un pouce vers le bas.

Capture d'écran Twitter/@SebToots

Après avoir supprimé son tweet, Toutant s'est excusé lundi après-midi.

Je dois m'excuser pour mon tweet d'hier soir sur Air Canada. Je pourrais blâmer le manque de sommeil au cours des derniers jours ou d'autres facteurs, mais ce n'était pas bien. Je vole avec eux souvent et c'est un bon transporteur. C'est aussi très agréable qu'il soutienne le Canada aux Jeux olympiques.

Son premier tweet avait toutefois fait énormément réagir. La twittosphère n'avait pas apprécié la teneur du message de celui surnommé Seb Toots qui semblait se plaindre de ne pas être en première classe.

«Air Canada aurait pu faire mieux, mais j'imagine que l'humilité canadienne n'est maintenant plus qu'un mythe. Ta performance pour la médaille d'or était impressionnante, mais ton attitude ne mérite pas un podium.»

«Sans vouloir te manquer de respect, mais c'est bien que tu aies gagné une médaille d'or et c'est incroyable la manoeuvre que tu as réussie et j'étais content pour toi. Mais tu es encore un être humain normal comme les personnes assises à côté de toi. Tu ne devrais pas t'attendre à un traitement spécial.»

«Peut-être que plusieurs personnes dans les sièges affaires sont des Canadiens ordinaires qui ont accumulé leurs points et leur argent pour être là-bas et agiter les drapeaux pour des athlètes qu'ils ne connaissent pas personnellement. Peut-être que tu devrais passer par la classe affaires et serrer des mains en remerciant les personnes pour leur appui. Ne juge pas.»

«En suivant cette logique, est-ce que les athlètes qui ne gagnent pas de médaille sont repoussés à un autre vol pour rentrer à la maison?»

D'autres ont préféré en rire, dont Samuel Giguère, qui était à Pyeongchang comme remplaçant dans l'équipe de bobsleigh, et l'ancien Olympien, Adam van Koeverden.

Regarde le bon côté, tu as un siège près du hublot!

«Tu recevras gratuitement un sac de pretzels et un breuvage. C'est une très bonne chose.»

À voir également:

​​​​​​​​​​​​​​

Galerie photoJeux olympiques: les meilleures photos Voyez les images