BIEN-ÊTRE
26/02/2018 16:08 EST | Actualisé 26/02/2018 16:10 EST

Selon les preneurs de paris, le nom pour le 3e bébé royal sera...

Les paris misent particulièrement sur la naissance d'une fille.

Le décompte est commencé pour l'arrivée du troisième bébé royal, et les preneurs de paris misent que c'est une fille.

Selon International Business Times, cette spéculation est basée sur les croyances qu'un ventre «haut et large» signifie que c'est une fille, alors qu'un ventre «bas et étroit» signifie la présence d'un garçon.

Samir Hussein via Getty Images
The Duchess of Cambridge attends BAFTAs on Feb.18, 2018 in London.

Puisque le ventre grossissant de la duchesse de Cambridge paraît être plus haut que lorsqu'elle portait son fils, le prince George, la compagnie de gageures britannique Ladbrokes a placé les chances à 10/11 en faveur d'une fille, indépendamment du fait que les experts soutiennent que le corps d'une femme enceinte ne peut déterminer le sexe de son bébé.

«Il n'y a aucune vérité dans ces vieilles croyances que j'ai vues durant mes 25 ans de pratique en tant que gynécologue obstétricienne», a raconté la Dre Sherry A. Ross, de l'hôpital Providence St. John's de la Californie à The Bump.

Selon la Dre Ross, la forme du ventre de la femme a davantage à voir avec sa grandeur et la position du bébé. «Puisqu'ils ont tendance à avoir un plus large abdomen, les femmes plus grandes ont tendance à avoir un ventre qui sort moins et qui est visible plus tard que les femmes plus petites», a-t-elle expliqué.

AFP/Getty Images
The duchess and Sophie, Countess of Wessex at the Commonwealth Fashion Exchange initiative on Feb. 19, 2018.

Alors quel nom choisiront le duc et la duchesse de Cambridge s'ils ont une autre fille? Le préféré est Mary, qui a des chances de 4/1, rapporte le Mirror, et les noms royaux Victoria et Alice sont à égalité en deuxième place avec des chances de 8/1.

Le couple royal est connu pour choisir des noms traditionnels pour leurs enfants, donc ces principaux prétendants ont beaucoup de sens, spécialement puisqu'ils ont tous des liens avec la monarchie. Mary de Teck n'était pas seulement la femme du roi George V, mais également la grand-mère de la reine Elizabeth II. La reine Victoria a régné de 1837 jusqu'à sa mort en 1901, et la princesse Alice était le troisième enfant de Victoria et sa deuxième fille.

Ladbrokes avait précédemment considéré Alice comme le prénom favori en septembre, mais Jessica Bridge, qui travaille à l'agence, soutient qu'ils «ne peuvent mettre le doigt» sur ce qui a causé le changement soudain vers Mary.

«Les parieurs sont convaincus que le duc et la duchesse attendent une autre petite fille, et évidemment ce serait un beau clin d'oeil d'honorer la grand-mère de Sa Majesté, mais ce sera intéressant de voir si des noms de garçons font leur apparition dans les semaines précédant la naissance», a soutenu Bridge à International Business Times.

Arthur et Albert sont les favoris pour un garçon royal, avec des cotes de 12/1. Ils sont les favoris puisqu'ils sont les deuxièmes prénoms du prince William, baptisé William Arthur Philip Louis, et du prince Harry, baptisé Henry Charles Albert David.

Getty Images
The duke and duchess with their children during an official visit to Poland and Germany on July 19, 2017 in Berlin.

Il reste encore deux mois avant la fin du suspense!

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

À voir aussi: