DIVERTISSEMENT
26/02/2018 20:03 EST | Actualisé 27/02/2018 07:15 EST

Hedley à Québec: la première partie du groupe Liteyears a été annulée

Cette nouvelle survient après la publication d'un reportage dans lequel une jeune femme accuse le chanteur Jacob Hoggard de l'avoir agressée sexuellement.

La première partie du groupe Hedley, qui doit offrir un spectacle lundi soir au Centre Vidéotron de Québec, a été annulée, alors que des allégations d'inconduite sexuelle circulent contre le chanteur de la formation musicale, Jacob Hoggard.

Le Centre Vidéotron a annoncé lundi soir sur les réseaux sociaux qu'il n'y aurait pas de prestation avant le spectacle du groupe Hedley.

Impossible de savoir pour l'instant pourquoi le groupe Liteyears, qui devait assurer la première partie, ne se produira pas sur scène.

Dans un échange de messages sur Facebook, un porte-parole du Centre Vidéotron a précisé que l'organisation avait été informée en après-midi que la première partie avait été annulée. Aucun autre détail ne leur a été fourni.

Le groupe n'avait pas répondu à un message de La Presse canadienne au moment d'écrire ces lignes.

Cette nouvelle survient après la publication d'un reportage de CBC News dans lequel une femme de 24 ans accuse le chanteur du groupe Hedley, Jacob Hoggard, de l'avoir agressée sexuellement dans un hôtel il y a deux ans. Un avocat du chanteur a réfuté les allégations.

Des allégations d'inconduite sexuelle contre M. Hoggard circulaient aussi sur les réseaux sociaux, de façon anonyme.

Cela a amené le groupe à se retirer des trois catégories dans lesquelles il était en nomination au gala des prix Juno: groupe de l'année, album pop de l'année et choix du public. Leur prestation à cette cérémonie a été annulée.

Bien que le groupe ait poursuivi sa tournée, ceux qui assuraient leurs premières parties, Shawn Hook et Neon Dreams, l'ont laissé tomber. Des stations de radio ont aussi retiré les chansons du groupe de leur liste.

Les membres de Hedley jugent les allégations qui impliqueraient de jeunes admiratrices "sans fondement", mais ils ont reconnu que, par le passé, "ils avaient eu un mode de vie impliquant certains clichés rock'n'roll".