BIEN-ÊTRE
25/02/2018 10:09 EST | Actualisé 25/02/2018 10:09 EST

Vous avez la paupière qui tremble? On vous dit pourquoi

Le stress, la fatigue, les écrans... quelques conseils pour prévenir et traiter ce désagrément.

GlobalStock via Getty Images

Le stress peut avoir de nombreux impacts sur votre corps, allant de la perte d'appétit, au manque de sommeil. Mais parfois, le stress cause des symptômes bien plus dérangeants, au point qu'il en devient difficile de les ignorer.

Le "saut" de la paupière en est un exemple. Cela vous est sûrement déjà arrivé, lorsque la fatigue survient, ou après avoir bu trop de café, votre paupière commence à tressauter. Cela arrive en tout cas à Senahen, interrogée par Le Huffpost français. Elle est étudiante en deuxième année de droit:

"Cela m'arrive souvent lorsque je suis fatiguée. Par exemple, au cours d'un examen, ça m'a obligé à poser mon stylo pendant quelques minutes et attendre que ça passe. Ça n'a pas l'air très important, mais c'est particulièrement dérangeant lors d'une épreuve de 3h qui peut déterminer ton année. Une fois, ça a duré pendant tout un cours de travaux dirigés, donc 1h30!", affirme-t-elle.

Un article du HuffPost Canada s'est penché sur la question. Les médecins appellent ça une "fasciculation" de la paupière. La contraction de la paupière peut toucher celle du haut, comme celle du bas, voire les deux en même temps. Ce tressautement, à peine perceptible, peut être très irritant.

Quelles sont les causes?

Il y en a plusieurs. Le manque de sommeil et les efforts physiques sont des facteurs pouvant déclencher ce phénomène, notamment si vous passez beaucoup de temps devant des écrans, "ce qui vous empêche de cligner des yeux, et entraîne donc le tressautement", selon France Bleu.

Les excitants, tels que la caféine, le stress, le tabac et l'alcool, peuvent aussi entraîner ce désagrément. Certains médicaments, y compris ceux pour traiter l'épilepsie, les maladies mentales peuvent aussi en être la cause.

Peut-il y avoir des complications?

Pas forcément, mais cela peut arriver. Dans ces cas-là, ils sont généralement associés à d'autres symptômes, et causés par des troubles du cerveau et du système nerveux, tels que la paralysie de Bell, la sclérose en plaques et le syndrome de la Tourette.

Il existe d'autres conditions neurologiques qui peuvent provoquer des spasmes de la paupière, tel que le blépharospasme avec lequel les contractions s'accroissent graduellement dans les deux paupières au point qu'elles peuvent mener à la cécité, et le spasme hémifacial, dans lequel des contractions se produisent d'un côté du visage, selon WritingandWellness.com.

Si vous êtes inquiets, allez chez le médecin, particulièrement si l'œil est rouge ou enflé, lorsque la paupière est tombante, ou se referme avec difficulté, si le "saut de l'œil" continue pendant plusieurs semaines ou lorsque les tremblements affectent d'autres parties de votre visage ou de votre corps.

Conseils pour soulager les "sauts" de la paupière

Le HuffPost Canada délivre quelques conseils afin de traiter et prévenir le phénomène. Il existe plusieurs façons naturelles de les traiter, comme appliquer une compresse chaude ou froide sur l'œil concerné.

Vous pouvez aussi avoir recours à des massages ou de l'acupuncture, réduire le stress grâce au yoga, en lisant, en faisant de l'exercice ou tout simplement en discutant avec un ami.

Pour prévenir ce désagrément qui peut pointer le bout de son nez à tout moment, réduisez l'une des causes principales de ce phénomène (alcool, café, tabac, stress, fatigue...), cela permettra de prévenir les spasmes.

Prenez quelques pauses lorsque vous passez trop de temps sur l'ordinateur, couchez-vous plus tôt, et n'hésitez pas à vous confier à un ami ou un thérapeute pour lâcher du lest.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir aussi: