NOUVELLES
25/02/2018 15:05 EST | Actualisé 25/02/2018 15:07 EST

Chutes sur la glace: trois fois plus d'appels au 9-1-1, des ambulances en renfort

Les avertissements de neige et de pluie se sont révélés insuffisants et ont pris de court les ambulanciers.

Getty Images/iStockphoto

Les nombreuses chutes sur les trottoirs devenus glissants à cause des changements rapides de la météo créent des maux de tête aux ambulanciers et aux répartiteurs du 911. Entre 9 h et 13 h dimanche, Urgences-santé a reçu trois fois plus d'appels pour les régions de Montréal et de Laval par rapport à la normale.

Le chef aux opérations, François Labelle, a même demandé à la population d'appeler le 9-1-1 uniquement en cas d'urgence, soit lorsqu'ils sont vraiment incapables de se déplacer.

Les personnes qui chutent sur la glace et qui souffrent de douleurs aux poignets ou aux chevilles, par exemple, devraient composer le 8-1-1 pour obtenir des conseils ou se diriger vers une clinique. C'est toujours préférable que d'attendre une ambulance et de se rendre à l'urgence, a-t-il insisté en entrevue avec La Presse canadienne.

Une dizaine d'ambulances ont été ajoutées sur la route pour pallier la situation et d'autres continueront d'être ajoutées au cours des 48 prochaines heures.

Les avertissements de neige et de pluie se sont révélés insuffisants et ont pris de court les ambulanciers.

«Les changements rapides d'un système à un autre ont causé de la glace noire et plusieurs problèmes, a expliqué M. Labelle. Ça a retardé les déplacements et ça a créé le volume d'appels qu'on a connu (dimanche) matin.»

Urgences-santé assure que la situation sous contrôle, malgré le nombre important d'appels qui ont été enregistrés.

Les paramédicaux et les répartiteurs travaillent d'arrache-pied pour répondre à chacun d'entre eux de façon adéquate, a soutenu M Labelle.