NOUVELLES
24/02/2018 19:54 EST | Actualisé 24/02/2018 19:54 EST

Une caricature d'Erdogan fait polémique en Allemagne

« Je viens de me séparer de ma galerie à Karlsruhe après avoir appris aujourd'hui via Twitter qu'elle a décroché sans m'en avoir parlé mon oeuvre 'Dictateur turc'.»

Un artiste allemand Thomas Baumgärtel a exprimé son mécontentement vendredi après que l'une de ses oeuvres représentant le président turc Recep Tayyip Erdogan avec une banane dans les fesses a été retirée de la foire d'arts de Karlsruhe.

"Je viens de me séparer de ma galerie à Karlsruhe après avoir appris aujourd'hui via Twitter qu'elle a décroché sans m'en avoir parlé mon oeuvre 'Dictateur turc'", a twitté l'artiste également connu sous le pseudonyme de "Bananensprayer".

L'organisateur de cette foire internationale de l'art moderne qui se tient jusqu'à dimanche a confirmé que l'oeuvre avait été retirée mais assuré que c'est la galerie qui a pris la décision et effectué l'opération.

"Dictateur turc", réalisée au pochoir, montre le président turc, revêtu seulement d'une chemise, penché en avant avec enfoncée dans le derrière une banane façon Andy Warhol.

L'oeuvre fait partie d'un triptyque et a suscité des protestations fortes des visiteurs de la foire, selon l'agence allemande dpa.

Les deux autres oeuvres l'accompagnant montrent le président américain Donald Trump avec une banane dans la bouche et le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un à califourchon sur ce même fruit.

Thomas Baumgärtel a fait de la banane la marque de reconnaissance de son travail, inspirée de celle créée par Andy Warhol pour l'album du Velvet Underground et Nico en 1967.

L'Allemagne abrite la plus grande communauté turque au monde, avec 3 millions de personnes de nationalité turque ou d'origine turque.

Recep Tayyip Erdogan a dans le passé poursuivi un animateur d'une chaîne de télévision pour un poème satirique dans lequel il était accusé de zoophilie.