NOUVELLES
24/02/2018 06:51 EST | Actualisé 24/02/2018 12:15 EST

JO de Pyeongchang: le skieur acrobatique canadien Dave Duncan a été relâché

L'incident assombrit la meilleure Olympiade hivernale du Canada avec 29 médailles, incluant celle de bronze arrachée en hockey masculin, samedi.

Roland Harrison via Getty Images
Dave Duncan

L'athlète canadien du ski cross Dave Duncan a offert ses excuses pour un "manque de jugement" après avoir été libéré de prison, à la suite de ce qui aurait été une virée automobile avec les facultés affaiblies, aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Le Comité olympique canadien a confirmé par communiqué que Duncan, sa femme Maja et l'entraîneur technique du Canada, William Raine, ont été détenus par la police et relâchés.

Le communiqué est venu après qu'un enquêteur de la police régionale de Gangwon ait dit à La Presse canadienne que deux Canadiens et une Américaine ont été arrêtés, prétendument pour conduite avec les facultés affaiblies et vol de voiture.

Un communiqué des Duncan offre des excuses mais ne revèle pas de détails, disant seulement que leur comportement "n'a pas été à la hauteur des standards que doivent respecter les membres de l'équipe olympique canadienne et les Canadiens."

À l'endroit du "propriétaire du véhicule impliqué", Raine a dit qu'il "aimerait s'excuser profondément pour ses gestes inexcusables", ajoutant "Les mots ne suffisent pas pour exprimer à quel point je suis désolé. J'ai laissé tomber mes coéquipiers, mes amis et ma famille."

Raine est le fils de Nancy Greene, une légende du ski alpin canadien. Elle a notamment remporté l'or en slalom géant aux Jeux de Grenoble, en 1968.

Les autorités disent que le groupe a volé une voiture en état d'ébriété, conduisant jusqu'au village des athlètes. Le détective Heejun Lee a confié à la Presse canadienne que Duncan n'était pas le conducteur. Selon lui, "le gérant" était au volant.

Il a dit que la personne au volant avait un taux d'alcool de ,162 (la limite légale est ,05), et que le véhicule volé est un Hummer. Lee a ajouté qu'une personne dans le véhicule était évanouie, au moment des arrestations.

En Corée du Sud, la conduite avec les facultés affaiblies peut mener à jusqu'à trois ans de prison ou une amende de 11 750 $.

Duncan est un athlète de 35 ans de London, en Ontario. Mercredi, il a terminé huitième au total en ski cross.

L'incident assombrit la meilleure Olympiade hivernale du Canada avec 29 médailles, incluant celle de bronze arrachée en hockey masculin, samedi.

"Nous nous attendons à ce que nos athlètes et membres d'équipe se comportent d'une façon responsable et digne de nos valeurs canadiennes et olympiques, a dit par communiqué le chef de la direction du COC, Chris Overholt. Nous sommes profondément déçus des agissements de ces individus. Tous les membres de l'équipe doivent respecter les lois de la Corée du Sud ou de peu importe où il y a des compétitions."

Le COC devait tenir une conférence de presse avec Kelsey Serwa et Brittany Phelan, médaillées d'or et d'argent en ski cross, mais cela a dû être annulé.