NOUVELLES
24/02/2018 10:36 EST | Actualisé 24/02/2018 10:37 EST

Départ groupé en patinage de vitesse longue piste: Morrison 12e, Jean 14e

La Japonaise Nana Takagi a décroché la médaille d'or chez les femmes, tandis que le Sud-Coréen Lee Seung-Hoon a terminé sur la première place du podium chez les hommes.

Damir Sagolj / Reuters

La patineuse canadienne Keri Morrison a pris le 12e rang de l'épreuve du départ groupé en patinage de vitesse sur longue piste chez les femmes.

La Japonaise Nana Takagi a décroché la médaille d'or, alors que la Coréenne Bo-Reum Kim a mérité l'argent et la Néerlandaise Irene Schouten obtenu la médaille de bronze.

Après avoir mené la course pendant un bon moment, ce qui lui a permis de remporter les trois sprints, l'Estonienne Saskia Alusalu a réussi à s'assurer de la quatrième position grâce aux points récoltés.

Keri Morrison est la seule femme canadienne à avoir accédé à la finale, alors qu'Ivanie Blondin a été éliminée en demi-finale.

Chez les hommes, le Sud-Coréen Lee Seung-Hoon s'est imposé devant Bart Swings, de la Belgique, et Koen Verweij, des Pays-Bas.

Le Canadien Olivier Jean a fini 14e.

Le favori Lee Seung-hoon a été intraitable dans le sprint final. Le champion du 5000 m Sven Kramer a pris les commande avec quatre tours à faire, mais on l'a rattrapé au début du dernier tour.

Le triomphe de Lee est la première victoire sud-coréenne à l'Ovale de Gangneung.

Demi-finale

Dans la première vague de demi-finale, Morrison, de l'Ontario, a obtenu un point en terminant troisième du premier sprint, puis a semblé ménager ses efforts pour la fin de la course en se réfugiant en milieu de peloton.

La stratégie a été payante puisque la patineuse de 26 ans a passé le fil d'arrivée au troisième rang, ce qui lui a permis d'ajouter 20 points et d'assurer sa qualification en finale.

Dans la deuxième vague de demi-finale, l'autre Canadienne en lice, Ivanie Blondin, a semblé user de la même stratégie en récoltant un point, elle aussi, lors du premier sprint.

Toutefois, au lieu de se contenter de patienter en milieu de peloton, elle a tenté de maintenir la cadence avec les meneuses pour attaquer le deuxième sprint, mais elle a été victime d'une chute entraînant avec elle deux autres patineuses.

Blondin, d'Ottawa, a perdu le contrôle dans un virage au deuxième tour.

Blondin a fini sixième au 5000 m, puis cinquième au 3000 m. Elle et Morrison ont aidé le Canada à se classer quatrième dans la poursuite en équipe.

Jean, de Lachenaie, a récolté un point au deuxième sprint et en a ajouté trois autres dans le troisième sprint. Ce fut suffisant pour assurer sa qualification en vue de la grande finale. L'ex-vedette du patinage de vitesse courte piste s'est converti en patineur de longue piste en vue de participer aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Quand les photographes s'amusent à Pyeongchang 2018