NOUVELLES
23/02/2018 13:08 EST | Actualisé 23/02/2018 13:08 EST

Une coalition à Ottawa pour rencontrer le gouvernement au sujet des paradis fiscaux

Ils ont déposé une gerbe de fleurs devant la Chambre des communes en guise de symbole.

Une coalition citoyenne menée par le comédien Vincent Graton et la fiscaliste Marwah Rizqy est de passage à Ottawa vendredi pour exiger que le gouvernement Trudeau s'attaque aux paradis fiscaux une bonne fois pour toutes.

La coalition #justicefiscale à laquelle participe également l'essayiste Alain Deneault rencontrera des haut-fonctionnaires de l'Agence du revenu du Canada vendredi après-midi pour leur proposer des pistes de solution. La ministre du Revenu national, Diane Lebouthillier, ne sera pas présente. Son cabinet a toutefois invité la fiscaliste Brigitte Alepin comme experte indépendante.

Ils ont déposé une gerbe de fleurs — des oiseaux du paradis — devant la Chambre des communes en guise de symbole.

La coalition espère que le gouvernement Trudeau profitera du budget prévu mardi pour lancer des mesures qui mettraient fin à l'évasion fiscale et pour que les géants du web comme Netflix paient des taxes et des impôts au Canada.

La coalition doit également rencontrer des députés du Bloc québécois, du Nouveau Parti démocratique et le sénateur Percy Downe qui a déposé un projet de loi pour forcer le gouvernement à calculer l'écart entre les revenus qui devraient être perçus par le fisc et ceux qui sont réellement récoltés.

La fiscaliste Marwah Rizqy, qui était candidate pour le Parti libéral lors de l'élection fédérale de 2015, s'est dite extrêmement déçue par l'absence de leadership du gouvernement Trudeau sur la question des paradis fiscaux.