NOUVELLES
23/02/2018 15:09 EST | Actualisé 23/02/2018 15:09 EST

Nissan teste son robot-taxi

300 personnes vont participer à cette opération d'une durée de 15 jours.

Le constructeur automobile japonais Nissan a annoncé vendredi le démarrage à compter du 5 mars de tests en conditions réelles de son service de robot-taxi, avec pour objectif un lancement commercial «au début des années 2020».

Bloomberg via Getty Images

Au total, 300 personnes vont participer à cette opération d'une durée de 15 jours à Yokohama (banlieue de Tokyo), où se situe le siège du groupe, dans un cadre très encadré par les autorités locales.

«Ce test grandeur nature représente un grand pas en avant vers la réalisation d'un nouveau service de mobilité», a déclaré le PDG de Nissan, Hiroto Saikawa, lors d'une conférence de presse accompagnée d'une courte démonstration.

Trajet prédéterminé, pour commencer

Deux voitures électriques, équipées de 13 caméras associées à un radar et six scanners lidar pour détecter les obstacles, seront mises à disposition des participants, qui pourront les réserver via une application développée par son partenaire local de technologies mobiles DeNa.

Elles effectueront un trajet prédéterminé de 4,5 km dans le quartier portuaire de Minato Mirai, en présence d'un conducteur par mesure de sécurité et sous la surveillance d'opérateurs d'un centre de contrôle.

Selon des essais effectués cette semaine par des journalistes de l'AFP, la voiture s'achemine avec prudence, évitant piétons et négociant plusieurs virages au milieu d'une circulation relativement dense.