NOUVELLES
23/02/2018 12:16 EST | Actualisé 26/02/2018 13:35 EST

L'homme qui aurait vendu de faux billets de spectacle de Pink s'est rendu à la police

Il s'est présenté dans un poste de quartier du SPVM samedi dernier.

L'homme recherché par le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) pour avoir supposément vendu de faux billets pour le spectacle de Pink qui aura lieu à Montréal au mois de mars s'est rendu à la police, samedi.

En plus de rechercher le suspect, les enquêteurs du Module des fraudes générales étaient également à la recherche de victimes potentielles de cet homme.

Il avait publié son offre de vente d'une paire de billets pour le spectacle de Pink au Centre Bell le 23 mars 2018 sur un site de petites annonces. La victime qui a acheté la paire de billets électroniques a découvert que ceux-ci étaient faux en faisant des vérifications auprès de la billetterie du Centre Bell une fois la transaction conclue.

Courtoisie SPVM

Toute personne qui aurait été victime ou qui connaît quelqu'un qui aurait pu être victime de cet homme, ou tout autre témoin, est invitée à se rendre au poste de police de son quartier ou à communiquer avec le 911 afin de déposer une plainte officielle.

Par ailleurs, le SPVM a rappelé que ce type de fraude est fréquent lors de chaque grand spectacle à guichets fermés à Montréal. Il a aussi offert les conseils qui suivent pour prévenir les fraudes lors d'achat de billets auprès d'un revendeur.

  • Toujours acheter son billet en personne. Si possible, être accompagné lors de l'achat.
  • Organiser un rendez-vous près d'un lieu où il est possible de valider le billet.
  • Demander la facture originale de l'achat du billet.
  • Valider les informations inscrites sur le billet (date, heure, lieu de l'événement).
  • Ne pas céder à la pression d'un revendeur.
  • Ne pas faire de virement d'argent avant d'avoir le billet en main.

Le SPVM souligne que ces conseils de prévention ne protègent pas à 100 % contre la fraude lors d'un achat auprès d'un revendeur.