NOUVELLES
22/02/2018 08:51 EST | Actualisé 22/02/2018 09:50 EST

Scott Moir pompette est le plus grand fan du Canada aux Jeux olympiques de Pyeongchang

Ça, c'est de la passion pour le sport!

Les Canadiens étaient fébriles pour le match de la médaille d'or en hockey féminin entre le Canada et les États-Unis, aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Mais très peu d'entre nous peuvent affirmer avoir la même passion que le patineur artistique canadien Scott Moir. L'Ontarien, qui a remporté deux médailles d'or en compagnie de Tessa Virtue à Pyeongchang, encourageait l'équipe canadienne avec d'autres athlètes du Canada, dont Patrick Chan ainsi que Rachel Homan, Emma Miskew et John Morris qui compétitionnaient au curling.

Comme plusieurs partisans dans leur salon, Moir n'a pas mâché ses mots concernant l'arbitrage, qui semblait à sens unique pendant le match, et le double médaillé d'or à Pyeongchang n'a pas hésité à le faire savoir.

Avec une bière dans une main, le patineur artistique a été aperçu dans les gradins en train de crier «Est-ce une blague? Réveillez-vous!».

Inutile de vous dire que les amateurs canadiens ont A-DO-RÉ la réaction émotive de Moir.

Voici des demandes en lien avec Scott Moir: 1- Pouvons-nous avoir immédiatement une caméra sur lui pour le reste du match et l'avoir en deuxième option de visionnement. 2- Est-ce que quelqu'un peut lui demander ses vrais sentiments pour Tessa (Virtue) et l'enregistrer.

Scott Moir avec une bière dans la main, une tuque sur la tête, hurlant à la finale de hockey féminin, c'est un moment qui fait immédiatement partie du patrimoine canadien.

Scott Moir, avec une bière dans la main, faisant savoir son mécontentement aux arbitres à la finale du hockey féminin. Comme si on ne pouvait pas l'aimer encore plus!

Scott Moir est un héros national. Donnez une autre médaille à cet homme simplement parce qu'il existe.

Après la défaite de l'équipe féminine canadienne de hockey, Moir avait encore des cris d'encouragement à donner. Il s'est donc dirigé à la demi-finale de curling masculin, où le Canada affrontait les États-Unis.

Ne change jamais, Scott!

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

À voir également:

​​​​​​​

Les médaillés du Canada aux JO de Pyeongchang