BIEN-ÊTRE
22/02/2018 15:39 EST | Actualisé 22/02/2018 15:44 EST

La Côte-Nord, région coup de cœur 2018 du festival Montréal en lumière

Les saveurs de la cuisine boréale sans oublier les produits marins issus de cette magnifique région du Québec !

Courtoisie

Le festival Montréal en lumière débute ce 22 février avec pour coup de cœur 2018 la région Côte-Nord. Jusqu'au 4 mars, les Montréalais pourront découvrir les saveurs de la cuisine boréale et plusieurs produits agroalimentaires, dont les produits marins, issus de cette magnifique région du Québec encore méconnue.

Trois chefs nord-côtiers à Montréal

La première toque à s'aventurer dans la grande ville est Jean-Sébastien Sicard, chef et copropriétaire du restaurant Chez Mathilde, à Tadoussac, qui proposera un menu inspiré des produits marins comme le crabe, le homard et le bourgot, de champignons sauvages, le tout rehaussé d'épices de la forêt boréale. Durant trois jours, les 22, 23 et 24 février prochain, il sera jumelé au chef Alexandre St-Amand Tremblay du restaurant La Chasse-Galerie, situé rue Saint-Denis, à Montréal. Prix : 69 $ pour un menu 6 services (vin, taxes et service en sus).

Un autre chef prendra la relève dans la seconde semaine du festival, soit Glenn Forbes, chef et copropriétaire de La Cache d'Amélie, localisée dans un ancien presbytère à Baie-Comeau. Il sera reçu les 2 et 3 mars par le chef grec Constant Mentzas, du restaurant Ikanos, rue McGill, dans le Vieux-Montréal. Poissons, gibier, petits fruits et champignons de la forêt boréale seront mis en vedette au cours de ces deux soirées. Connaissant bien la mer et son environnement, les deux chefs partageront leur passion, leur savoir-faire et leurs connaissances des produits de la mer. Prix : 75 $ pour un menu 5 services (vin, taxes et service en sus).

Le troisième chef, qui séjournera aussi à Montréal les 2 et 3 mars, est Martin Brisson, chef propriétaire de La Galouïne Auberge & Restaurant, à Tadoussac, et fondateur de Terroir Boréal. Ce chef cuisinier de descendance autochtone se joindra à l'équipe du chef Rémi Brunelle, de la brasserie Blumenthal, située à proximité de la place des Festivals, dans le Quartier des spectacles, rue Sainte-Catherine Ouest. Un menu à saveur artisanale unique composé de saumon fumé, de gibier, de poisson, de fruits de mer, champignons sauvages ainsi que de décoctions provenant de plantes d'aromates boréaux de la large gamme des produits de Terroir Boréal sera offert dans une ambiance autochtone festive. Prix : 50 $ pour un menu 3 services (vin, taxes et service en sus).

Des bières nord-côtières au menu

Première microbrasserie nord-côtière, la Microbrasserie St-Pancrace, située à Baie Comeau, offrira quatre de ses bières aux restaurants La Chasse-Galerie et Blumenthal durant la prestation des chefs nord-côtiers, soit la Fleur de Feu (Triple à la tisane de chicoutai), La Traite (Pale Ale au genévrier et myrique baumier offerte en exclusivité durant le festival), la Saison des Dunes (bière belge aromatisée au poivre des dunes) et Uapishka (bière Blanche ayant remporté plusieurs prix). Le restaurant Ikanos en offrira quant à lui deux.

Une Nuit blanche à saveur autochtone

La Côte-Nord sera de la fête au cours de la Nuit blanche 2018 (le samedi 3 mars), l'un des événements les plus attendus de Montréal en lumière. Durant cette nuit d'hiver éclatée, la Côte-Nord fera partie du circuit et sera installée à la brasserie Blumenthal, qui proposera un repas de type tapas aux saveurs boréales, concocté par le chef autochtone nord-côtier Martin Brisson. À manger sur place ou à emporter avant de commencer cette longue nuit festive !

À VOIR AUSSI