BIEN-ÊTRE
22/02/2018 11:04 EST | Actualisé 16/03/2018 11:13 EDT

10 cabanes à sucre qui renouvellent l’expérience

C'est le temps de se sucrer le bec!

Courtoisie

C'est le temps de se sucrer le bec! Devancé de quelques semaines, le temps des sucres se pointe déjà le bout du nez. La montée de l'eau d'érable titille les papilles et fait courir les foules jusqu'à la cabane à sucre, une tradition purement québécoise qui ne s'essouffle pas avec le temps. Comment préférez-vous votre expérience à la cabane : traditionnelle ou revisitée ? En voici dix pour tous les goûts.

À Montréal et ses environs

La Scena – Un chef à l'Érable

Il y a du nouveau pour la 7e saison de la populaire cabane à sucre urbaine, Un Chef à l'Érable. C'est le chef Hakim Chajar qui prend les commandes cette année, en remplacement de Laurent Godbout. Du 16 mars au 15 avril à la Scena, en plein cœur du Vieux-Port de Montréal, le chef proposera un nouveau menu unique et décadent. Gardez-vous un peu d'appétit pour la table des desserts, qui se veut toujours le clou du repas.

Lire aussi :Nous avons testé le menu d'Hakim Chajar à Un Chef à l'Érable.

Courtoisie

Cabane Panache et bois rond 2018

Pour un 8e printemps, le plus grand festival d'érable gratuit en ville installera son camp à Verdun pour quatre jours de set carré, de tire d'érable et de fendage de bois. Du 22 au 25 mars, Cabane Panache et Bois rond sort tout le pataclan pour célébrer le temps des sucres avec sa musique festive, des mets traditionnels revisités et quelques « p'tits-boires » pour monter le rouge aux joues.

Érablière Charbonneau

À Mont-Saint-Grégoire, l'Érablière Charbonneau est une typique cabane à sucre québécoise : traditionnelle, conviviale et familiale. Le duo père-fille qui tient l'établissement l'a racheté il y a quatre ans et rénové sans en perdre son essence. Le menu présente des repas aux saveurs d'autrefois, tiré des recettes de la grand-maman.

Dans Les Laurentides

Au Pied de cochon – La Cabane d'à côté

Vu la popularité de La cabane du Pied de cochon (qui affiche complet pour la saison 2018), voilà que s'ajoute La Cabane d'à côté ! Situé sur les terres voisines de l'érablière Au Pied de cochon, à 45 minutes de Montréal, le nouveau projet de Vincent Dion-Lavallée, chef de cuisine de la Cabane Au Pied de cochon, promet de servir une cuisine traditionnelle et légèrement revisitée. Sans oublier la pièce maîtresse de la cabane: l'évaporateur sur feu de bois comme mode de cuisson. L'ambiance s'y veut plus intime, mais non moins spectaculaire, avec un va-et-vient où le savoir-faire s'offre en spectacle. Du 15 février au 13 mai.

Courtoisie

La Tablée des pionniers

Située à 15 minutes de Mont-Tremblant, on y déguste un repas de cabane à sucre gastronomique signé par le réputé chef Louis-François Marcotte, qui a pris la relève il y a quelques années de la famille Millette (propriétaire des Vergers Lacroix) et a rebaptisé l'endroit afin de rendre hommage aux artisans du terroir et de célébrer une expérience gourmande et familiale. Derrière son décor rustique se trouve une cabane à sucre des temps moderne.

La Cabane à Tuque

Avis aux végétaliens/végétariens : dirigez-vous vers le Mont-Tremblant! Ouverte depuis l'an dernier, la Cabane à Tuque n'a pas fini de faire courir les foules. La raison est simple : c'est la seule cabane à sucre de la région à être entièrement sans viande. Le menu biologique et végétarien est cuisiné sur place. Même la maison du couple propriétaire est écoénergétique. Le plus : la plupart des ingrédients proviennent des producteurs locaux et les légumes ont été cultivés sur place.

Courtoisie

À Québec et ses environs

La Cabane Urbaine

Pas besoin de faire une heure de route : la Cabane Urbaine est en ville! Cette année, la Cabane Urbaine déménage au Centre de Foires Expocité, où un décor chaleureux et moderne y sera spécialement aménagé. Axée sur les produits locaux et du terroir, son menu propose aussi de fabuleux cocktails de mixologie des sucres. Un must pour les sorties entre amis!

Courtoisie

Érablière du Lac-Beauport

Toujours aussi courue, l'Érablière du Lac-Beauport est plus qu'une cabane à sucre. Suivant la tradition de nos ancêtres acériculteurs, l'érablière vous invite dans son musée de l'érable, qui présente l'évolution de la fabrication du sirop d'érable depuis ses origines amérindiennes, en plus d'un centre d'interprétation sur les animaux du Québec.

La cabane à sucre du parc du Bois-de-Coulonge

Une cabane à sucre traditionnelle en ville? Direction le parc du Bois-de-Coulonge qui accueillera encore cette année, du 25 mars au 9 avril (les samedis et dimanches), les familles en quête de gourmandise sucrée. Une cinquantaine d'érables du parc sont entaillés et l'eau est bouillie sur place dans l'authentique cabane à sucre. Les enfants peuvent d'ailleurs assister au processus de production du sirop d'érable. Le plus : les fonds recueillis sont remis à la Fondation de l'école Saint-Michel-de-Sillery, qui accueille des enfants autistes de la grande région de Québec depuis plus de 25 ans.

Courtoisie

Sucrerie Blouin

Une virée sur l'Île d'Orléans est des plus appropriées durant le temps des sucres. Plusieurs érablières et cabanes à sucre s'y trouvent. Notre choix : la Sucrerie Blouin, qui se démarque des cabanes à sucre commerciales. Exit les tubulures bleues : les érables à sucre situés sur la terre de la famille Blouin sont tous entaillés à la manière de nos ancêtres et l'eau est recueillie dans des chaudières en aluminium. Située sur le bord du fleuve Saint-Laurent, dans un décor champêtre, la sucrerie propose les recettes des plus traditionnelles, dont celles de la grand-mère et de l'arrière-grand-mère de la propriétaire. On raconte même que c'est le ragoût de boulettes qui est le préféré de la clientèle!

À VOIR AUSSI