NOUVELLES
21/02/2018 03:41 EST

Trois morts dans un attentat dans le centre de la Libye

Trois membres des forces loyales au maréchal Khalifa Haftar ont été tués mercredi dans un attentat à la voiture piégée dans la région de Waddan, dans le centre de la Libye, a indiqué à l'AFP un porte-parole de ces forces.

L'attentat a visé un barrage de l'Armée nationale libyenne (ANL) autoproclamée par le maréchal Haftar, à l'ouest de la ville de Waddan, sur une route menant vers la capitale Tripoli située à plus de 500 km au nord, a précisé le général Ahmed al-Mesmari.

L'attaque, qui n'a pas été revendiquée jusqu'ici, a fait trois morts et deux blessés parmi les hommes qui tenaient le barrage, a ajouté M. Mesmari.

Le groupe jihadiste Etat islamique (EI) reste actif notamment dans le centre et le sud de la Libye, malgré la perte de son fief de Syrte (nord) en décembre 2016.

En octobre, des attaques revendiquées par le groupe extrémiste à Misrata (ouest) et contre les forces de Haftar dans l'est avaient fait six morts.

L'EI avait profité du chaos pour s'implanter en Libye où deux autorités se disputent aujourd'hui le pouvoir: d'un côté, le gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli, de l'autre, une autorité exerçant son pouvoir dans l'est du pays, avec le soutien du puissant et controversé maréchal Haftar.

str-ila/rb/cmk