NOUVELLES
21/02/2018 03:13 EST

Syrie: 24 civils tués dans des raids du régime sur un fief rebelle (ONG)

Au moins 24 civils, dont trois enfants, ont été tués mercredi dans de nouveaux bombardements du régime syrien contre la Ghouta orientale, une enclave rebelle proche de Damas, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Les frappes se sont concentrées sur la localité de Kfar Batna, où 22 civils sont morts sous les barils d'explosifs largués par les avions du régime, a indiqué l'OSDH. Deux autres civils sont morts dans la localité de Jisrine.

Depuis le lancement dimanche d'une nouvelle campagne aérienne contre cette enclave où sont assiégés depuis 2013 quelque 400.000 habitants, 296 civils, dont 71 enfants et 42 femmes, ont péri dans les bombardements, et 1.400 ont été blessés, selon l'Observatoire.

Plusieurs hôpitaux ont, en parallèle, été mis hors service.

La veille, 127 civils ont péri dans les frappes, le pire bilan pour une journée dans l'enclave rebelle depuis 2013.

L'aviation de la Russie, alliée du régime de Bachar al-Assad, a bombardé mardi l'enclave rebelle pour la première fois depuis trois mois. L'OSDH n'a pas précisé si elle avait mené des raids mercredi.

Les frappes du régime qui ont repris pour la 4e journée consécutive, constituent le "prélude à une opération d'envergure (terrestre), laquelle peut commencer à tout moment", selon le quotidien Al-Watan, proche du régime syrien.

Le pouvoir du président Bachar al-Assad cherche à reprendre la Ghouta orientale, d'où les rebelles tirent des obus parfois meurtriers sur la capitale. Cette région est le dernier bastion contrôlé par les rebelles près de Damas.

lar/bek/tp