DIVERTISSEMENT
21/02/2018 14:33 EST | Actualisé 21/02/2018 15:07 EST

Netflix va diffuser «The Push», une émission poussant un participant à commettre un meurtre

Et ça fait froid dans le dos...

Netflix

«Pouvons-nous être manipulés par la pression sociale pour commettre un meurtre?» Pour l'illusionniste Derren Brown, la réponse est oui. Connu pour ses nombreux spectacles sur la chaîne britannique Channel 4, il vise cette fois-ci un plus gros public : la communauté de Netflix.

L'émission The Push, (déjà diffusée sur Channel 4, en janvier 2016) sera disponible le 27 février prochain sur la plateforme. Le but : pousser un individu à commettre un (faux) meurtre. Tout au long de l'émission, la victime, qui n'aura pas conscience d'être filmée, sera manipulée par le mentaliste et 70 acteurs, pour l'amener à commettre cet acte effroyable.

«Il faut qu'il ait l'impression qu'il n'y a aucune autre issue possible lorsqu'on lui dit de commettre un meurtre», affirme Brown dans la bande-annonce.

Comme vous pouvez le voir dans la bande-annonce ci-dessous, l'homme sera soumis à de nombreuses épreuves psychologiques, afin de pousser un vieil homme du toit d'un immeuble...

The Push, une expérience qui va plus loin que Milgram

Pour Derren Brown, il s'agit d'une sorte d'expérience sociologique valable, conçue pour savoir si les êtres humains sont prêts à commettre des actes terribles quand on leur dit qu'ils n'ont pas le choix.

Cette expérience fait écho à celle de Milgram, une expérience psychologique réalisée entre 1960 et 1963 par le psychologue américain Stanley Milgram. Ce dernier cherchait à évaluer le degré d'obéissance d'un individu devant une autorité qu'il juge légitime, afin d'analyser ce processus de soumission qui conduirait à un comportement meurtrier.

«The Push semble aller encore plus loin en persuadant sa victime qu'il ira en prison s'il ne tue pas», souligne le média américainThe Verge.

Derren Brown, des expériences toujours plus angoissantes

Ce n'est pas la première fois que l'illusionniste a recours à ce genre d'expérience. Au contraire, il est bien connu pour placer des candidats dans des situations angoissantes, voire terrifiantes. Prenons l'exemple de Héros à bord, qui pousse un grand phobique de l'avion à se dépasser et faire atterrir un avion en chute libre. Cette expérience est divisée en deux parties : la première contextualise la situation, et la deuxième nous montre la victime tentant de faire atterrir l'avion.

Le lancement du show a suscité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, et les internautes sont en grande partie terrifiés, voire choqués.

«TERRIFIANT. Avez-vous vu la bande-annonce de The Push?! Nous étions justement en train de parler de l'émission. Elle a déjà été diffusée au Royaume-Uni, mais ça arrive sur Netflix dans quelques jours. REGARDEZ: https://t.co/1dhiOjUz0hpic.twitter.com/4sVL4HqBVU"

«L'émission The Push, comment des enfants immatures (aussi appelés adultes) peuvent-ils se servir de ça? Le meurtre n'est pas un divertissement!»

Et des messages un peu plus incendiaires...

«Impossible de soutenir #ThePush. Comme film oui, comme une émission de télé-réalité c'est une idée merdique. Laissez des traces psychologiques aux gens pour des parts d'audience. Nous allons "pousser" quelqu'un dans un endroit vraiment sombre, un endroit qui va le hanter pour le reste de sa vie. Allez vous faire foutre @netflix!"

Un «gladiateur moderne» pour notre divertissement

«Au final, nous n'apprendrons rien du spectacle, sauf que les êtres humains peuvent être terribles, pas seulement parce que nous pourrions pousser quelqu'un d'un toit pour nous sauver, mais parce que nous sommes toujours prêts à observer un gladiateur moderne dans l'arène, et le regarder souffrir pour notre divertissement», analyse le média américain The Verge.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir également :​​​​​

Les nouveautés de la semaine sur Netflix Canada