NOUVELLES
21/02/2018 22:11 EST | Actualisé 22/02/2018 08:03 EST

Les Jeux olympiques de Laurie Blouin se terminent comme elle les a commencés; dans la douleur

Elle a raté l'atterrissage de chacun de ses deux premiers sauts au big air.

AFP/Getty Images

Laurie Blouin a conclu les Jeux olympiques de Pyeongchang comme elle les a commencés; c'est-à-dire dans la douleur.

Blouin a raté l'atterrissage de chacun de ses deux premiers sauts en finale de big air jeudi au Centre de saut à skis Alpensia, l'écartant de facto du podium olympique. Trop souffrante, elle a ensuite choisi de ne pas effectuer son troisième saut. La Québécoise a donc terminé au 12e et dernier rang de cette épreuve de surf des neiges avec 39,25 points.

La ronde finale regroupait 12 planchistes, qui ont chacune effectué trois sauts. Ceux-ci devaient être différents, et les deux meilleurs scores étaient retenus pour établir le résultat final.

La compétition de big air a été remportée par l'Autrichienne Anna Gasser, avec un total de 185 points. L'Américaine Jamie Anderson a terminé deuxième avec 177,25, et la Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott a obtenu le bronze en vertu d'un score de 157,50.

Après la compétition, Blouin a indiqué qu'elle traînait une ecchymose à la fesse gauche depuis mercredi, et qu'elle l'avait aggravée lors de sa première chute en finale.

"J'ai fait un 'frontside 1000' à l'entraînement qui avait beaucoup trop d'amplitude et j'ai atterri directement sur les fesses, donc ça fait mal, a-t-elle expliqué, un peu gênée. Et là, sur mon premier saut, de retomber dessus, c'était juste la cerise sur le sundae. J'ai essayé de ne pas verser de larme, mais ça faisait juste trop mal."

Elle s'est donc relevée en grimaçant et en titubant. Néanmoins, Blouin est retournée au haut de la rampe pour sa deuxième tentative, car elle croyait toujours en ses chances de grimper sur le podium. Sauf qu'une fois de plus, elle a raté son atterrissage.

"Je ne comprends toujours pas ce qui est arrivé, a-t-elle assuré. C'est un saut que je réussis tout le temps habituellement."

Blouin n'a donc pu décrocher une deuxième médaille à ces jeux. Elle avait remporté l'argent la semaine dernière en slopestyle, trois jours après avoir été victime d'une vilaine chute à l'entraînement entraînant un oeil au beurre noir et une lacération à la lèvre supérieure.

"Oui, je termine mes jeux comme je les ai commencés, mais le terme blessure est un peu gros. Ce n'est qu'une ecchymose, donc c'est seulement la 'ride' d'avion pour rentrer au Québec qui ne sera pas tellement plaisante", a-t-elle dit en riant.

Blouin, qui n'est âgée que de 21 ans, a tout de même dressé un bilan positif de ses premiers jeux en carrière.

"Je reviens quand même avec une médaille. Ça me console, bien que je croyais sincèrement en mes chances de grimper sur le podium ici... Peut-être pas en première ou deuxième place, mais la médaille de bronze était de toute évidence accessible", a-t-elle résumé.

Blouin a indiqué qu'elle quittera la Corée du Sud dès vendredi afin de s'accorder quelques jours de repos au Québec.

Elle a ajouté qu'elle reprendra ensuite la route afin de participer à l'Omnium de surf des neiges des États-Unis, qui se déroulera du 5 au 10 mars à Vail, au Colorado, avant de conclure sa saison avec la compétition de big air de Québec, du 22 au 25 mars.

"Je vais probablement traîner cette ecchymose à la fesse jusqu'à la fin de la saison, donc je vais devoir opter pour une approche intelligente lors des prochaines compétitions", a-t-elle conclu.

Pour sa part, la Canadienne Spencer O'Brien, de North Vancouver, en Colombie-Britannique, a totalisé 113,25 points et fini neuvième.

"C'est une journée décevante, car je n'ai pas pu donner tout ce que j'avais, a reconnu la planchiste âgée de 30 ans. J'aurais voulu opter pour des sauts moins conservateurs, mais c'est tout ce que j'avais aujourd'hui. Vous savez, parfois ce n'est pas votre journée. Je ne réussissais pas mes sauts à l'entraînement, donc j'ai d revoir mon plan de match."

L'épreuve de big air a officiellement fait son entrée dans le programme olympique de surf des neiges aux Jeux de Pyeongchang.

VOIR AUSSI: