NOUVELLES
21/02/2018 18:39 EST

JO-2018 - Le rêve brisé du roi Hirscher, Shiffrin bien partie

La machine s'est détraquée: Marcel Hirscher a loupé son rendez-vous avec le slalom et l'histoire olympique jeudi, une sortie de piste qui le prive d'une troisième médaille d'or, alors que l'Américaine Shiffrin est en ballotage favorable sur le combiné.

Une premier faute, puis une deuxième, fatale: Hirscher s'est loupé dans les grandes largeurs, jeudi.

"Je n'avais absolument aucune confiance sur ce genre de neige. J'ai vraiment très mal skié. Cela peut aussi arriver, ça fait partie du jeu, du sport. Certains jours on gagne, et d'autres on n'est pas à la hauteur."

L'Autrichien n'a pas cherché à se cacher, après ce terrible échec.

Comme il ne fera pas l'épreuve par équipes, samedi, Hirscher ne pourra pas rejoindre pas l'histoire son compatriote Toni Sailer (1956) et le Français Jean-Claude Killy (1968), les deux seuls skieurs alpins trois fois dorés lors d'une même édition des JO.

Jamais sacré en slalom olympique, Hirscher - qui aura 29 ans le 2 mars, peut-il envisager de poursuivre jusqu'à Pékin-2022 pour prendre sa revanche ?

"J'ai besoin d'une médaille d'or en slalom. Non, je rigole. On verra ça dans quatre ans", a lâché évasivement l'Autrichien qui a toujours laissé entendre par le passé qu'il ne prolongerait pas sa carrière aussi longtemps.

En combiné dames, la descente a enfin permis de voir courir l'une contre l'autre aux JO les deux stars américaines Lindsay Vonn, 33 ans, et sa successeuse désignée Mikaela Shiffrin, 22 ans.

Le combiné sera la première et unique représentation offerte ! Et à mi-parcours, après la descente, c'est logiquement la reine de la vitesse Vonn qui pointe en tête.

- Un Big Air spectaculaire -

Mais Shiffrin, bien meilleure dans les épreuves techniques, semble la mieux placée pour décrocher l'or: elle est à la 6e place à 1 sec 98/100e de Vonn, avant le slalom.

Celui-ci est programmée à partir de 15h00 (07h en France, 06h00 GMT).

Le premier titre de la journée a été décerné à l'Autrichienne Anna Gasser, devenue du même coup la première championne olympique de Big Air, discipline qui faisait son entrée aux JO.

Elle a dominé l'Américaine Jamie Anderson et la Néo-Zélandaise Zoi Sadowski Synnott.

Championne du monde de la discipline, Gasser a obtenu un score cumulé de 185,00 points, grâce à un dernier saut exceptionnel, qui lui a valu 96 points, tout près du score maximal de 100.

La discipline particulièrement spectaculaire, attire beaucoup les jeunes, un public que le Comité international olympique (CIO) tente de charmer. Elle est un pur produit des X Games, la plus grande compétition de sports extrêmes au monde, qui inspire de plus en plus le CIO.

L'athlète s'élance depuis le haut d'un tremplin positionné à plusieurs dizaines de mètres au-dessus du sol et est propulsé dans les airs. Il exécute alors un "trick" (figure acrobatique) avant de retomber sur une seconde pente au pied de laquelle le public est amassé.

fbr/dif