NOUVELLES
21/02/2018 10:47 EST

Espagne/16e j. (match en retard): le Real, remanié, retrouve le podium

Le Real Madrid continue de remonter la pente: vainqueur 3-1 à Leganés avec une équipe bis, le club merengue a récupéré la troisième place du Championnat d'Espagne, une première depuis mi-novembre, mercredi en match en retard de la 16e journée.

L'équipe de Zinédine Zidane s'est pourtant retrouvée menée sur un gros cafouillage défensif qui a permis à Unai Bustinza de marquer d'une tête plongeante (6e). Mais même sans Cristiano Ronaldo, ménagé, le Real a aussitôt réagi sur deux belles actions collectives, initiées à chaque fois par Karim Benzema, et conclues par Lucas Vazquez (11e) et Casemiro (29e). Le capitaine Sergio Ramos a clos le score sur penalty (90e).

Au passage, le onze madrilène se venge de son modeste voisin de la banlieue sud qui l'a éliminé en janvier en quarts de la Coupe du Roi (1-0, 1-2).

Ce match de Liga à Leganés avait été repoussé mi-décembre en raison de la participation du Real à la Coupe du monde des clubs, titre mondial à la clé.

Grâce à ce succès, la "Maison blanche" (3e, 48 pts) remonte sur le podium de la Liga pour la première fois depuis mi-novembre, aux dépens de Valence (4e, 46 pts).

L'écart reste conséquent avec le leader Barcelone (1er, 62 pts) et l'Atlético Madrid (2e, 55 pts), son dauphin. Mais l'espoir semble revenu dans le camp merengue, après un mois de janvier compliqué sur le plan des résultats.

Le point noir sera sans doute ce nouveau but encaissé, soit le huitième match consécutif sans parvenir à garder la cage madrilène inviolée, ce qui n'est pas vraiment rassurant à deux semaines d'aller affronter le Paris SG en huitièmes retour de Ligue des champions (aller: 3-1).

- Benzema très en vue -

La culpabilité, sur le but, semble d'ailleurs engagée pour le latéral gauche Theo Hernandez, auteur d'un dégagement sur sa ligne en plein sur le dos de Bustinza qui avait plongé... Pas vraiment la meilleure manière de briguer une place de titulaire à Paris alors que le Brésilien Marcelo (cuisse) est incertain.

Mais pour le reste, en l'absence de Ronaldo et des blessés Luka Modric (cuisse) et Toni Kroos (genou), le Real a montré de belles choses face à un adversaire accrocheur.

Benzema, en particulier, a été très en vue: ses déviations et ses combinaisons à une touche de balle ont donné le tournis à la défense et amené les deux buts madrilènes: une frappe croisée de Lucas Vazquez, un but de pur finisseur de Casemiro après un une-deux avec "KB9". L'avant-centre français, en phase ascendante ces derniers temps, a néanmoins cédé sa place à la 75e minute, apparemment victime d'un coup.

Vazquez, Isco et Marco Asensio ont également marqué des points, à l'inverse de Gareth Bale, remplaçant au coup d'envoi et entré à la place de Benzema sans parvenir à faire la différence. Le moral du Gallois a-t-il été touché par sa non-titularisation surprise face à Paris la semaine dernière ?

Quoi qu'il en soit, en dépit d'une frayeur sur une occasion de Claudio Beauvue sauvée par le gardien madrilène Kiko Casilla, le Real de Zidane continue de retrouver ses sensations: il enchaîne quatre victoires d'affilée en match officiel pour la première fois depuis décembre.

Et l'autre petit bémol de la soirée a été le carton jaune reçu par Ramos, qui sera suspendu samedi contre Alavés pour accumulation d'avertissements.

jed/ama