NOUVELLES
21/02/2018 02:30 EST

Deux soldats turcs tués dans le Sud-Est par le PKK (armée)

Deux soldats turcs ont été tués mercredi dans le sud-est de la Turquie, près de la frontière irakienne, dans une attaque attribuée aux rebelles kurdes, a annoncé l'armée.

Les deux soldats sont morts et un troisième a été blessé après l'explosion d'une bombe artisanale dans la province de Hakkari, à la frontière irakienne, explique l'état-major dans un communiqué.

L'attaque a été perpétrée par des "membres de l'organisation terroriste séparatiste", selon l'armée, qui désigne par ces termes le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), une organisation classée "terroriste" par Ankara et ses alliés occidentaux.

Le sud-est de la Turquie est en proie à des combats quasi-quotidiens entre forces de l'ordre et rebelles kurdes, depuis la rupture à l'été 2015 d'un fragile cessez-le-feu, qui visait à mettre fin à un conflit qui a fait plus de 40.000 morts depuis 1984.

Le nord de l'Irak voisin, où le PKK dispose de bases arrière, est régulièrement bombardé par l'aviation d'Ankara et les forces de sécurité turques y effectuent épisodiquement des incursions.

Ankara a lancé le 20 janvier l'opération "Rameau d'olivier" dans le canton syrien d'Afrine pour en déloger la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), considérée par la Turquie comme une extension en Syrie du PKK, mais alliée des Etats-Unis.

lsb/ezz/cr