NOUVELLES
21/02/2018 05:55 EST

Délocalisation en Slovaquie du site italien de Whirlpool: l'UE examine le projet

La Commission européenne a annoncé mercredi qu'elle allait examiner à la demande de l'Italie le projet de délocalisation en Slovaquie du site italien de l'américain Whirlpool, pour s'assurer qu'il respectait les règles européennes.

"Nous voulons avoir la certitude que nos règles sont respectées", a déclaré la Commissaire européenne à la Concurrence, Margrethe Vestager, après avoir rencontré la veille à Bruxelles le ministre italien du Développement économique, Carlo Calenda, sur le dossier Whirlpool. Le 10 janvier dernier, cette entreprise avait annoncé sa volonté de fermer le site de sa filiale Embraco, spécialisée dans les compresseurs pour réfrigérateurs, à Riva di Chieri, au nord-ouest de l'Italie, avec pour conséquence la suppression de 497 emplois.

Selon Rome, la production sera délocalisée en Slovaquie, où l'entreprise bénéficiera de coûts moindres.

M. Calenda a demandé à Mme Vestager de vérifier s'il y a eu une "utilisation illégale d'aides d'Etat en faveur d'Embraco" par la Slovaquie.

Questionnée après sa rencontre avec le ministre italien lors d'une conférence de presse consacrée à un autre sujet, la Commissaire danoise a souligné que Bruxelles avait "récemment durci les règles en matière d'utilisation de fonds structurels européens pour s'assurer que ces aides européennes soient utilisés pour créer des emplois et non (pour) les délocaliser dans un autre Etat".

"Si nous entendons que des gens s'inquiètent, alors nous commençons à poser des questions", pour nous assurer que les règles européennes sont respectées, a-t-elle martelé.

clp/csg/pg