NOUVELLES
21/02/2018 10:13 EST | Actualisé 21/02/2018 12:52 EST

Le Canada a vaincu la Finlande 1-0 et affrontera l'Allemagne en demi-finales aux Jeux olympiques

Maxim Noreau a inscrit l'unique but du match.

Le Québécois Maxim Noreau (à gauche) a marqué l'unique but du match.
KIRILL KUDRYAVTSEV via Getty Images
Le Québécois Maxim Noreau (à gauche) a marqué l'unique but du match.

Le but de Maxim Noreau en début de troisième période a permis au Canada de passer en demi-finales du tournoi masculin de hockey aux Jeux olympiques de Pyeongchang grâce à une victoire de 1-0 contre la Finlande.

Après une première terne, le Canada a élevé son jeu d'un cran en deuxième, dominant 18-10 au chapitre des tirs au but, mais la marque était toujours de 0-0.

Noreau a dénoué l'impasse à 55 secondes de la troisième, quand il a décoché un puissant tir sur réception qui a déjoué Mikko Koskinen du côté du bâton. Eric O'Dell a remporté la mise en jeu, refilant la rondelle vers la ligne bleue, où Noreau était posté.

Le tir de Noreau a tout juste trouvé l'intérieur du poteau droit du gardien finlandais.

"Je l'ai vue du banc: cette rondelle avait des yeux, a déclaré le capitaine canadien, Chris Kelly. Mise au jeu fantastique d'O'Dell. C'est ce que ça prend. Un jeu a fait toute la différence."

Après ce but, le Canada s'est replié et a résisté aux attaques des Finlandais, surtout dans les dernières 90 secondes du match, alors que Koskinen, auteur de 29 arrêts, a été retiré à la faveur d'un sixième attaquant.

Ben Scrivens a amorcé la rencontre devant le filet canadien, mais il a été remplacé par Kevin Poulin à 4:17 de la deuxième après qu'O'Dell eut mis en échec Veli-Matti Savinainen, qui s'est retrouvé propulsé sur le gardien. La jambe de Savinainen a atteint Scrivens à la tête.

Hockey Canada a indiqué que Scrivens a subi une blessure au "haut du corps".

Scrivens a bloqué six tirs, tandis que Poulin, solide, a fait face à 15 lancers. Justin Peters a pris la place de subtitut sur le banc.

Ronald Martinez via Getty Images
Le Québécois Kevin Poulin

"Quelle bataille, s'est exclamé Chris Lee. Je ne peux pas croire ce qui vient de se passer. Nous avons été forcés de changer de gardien à mi-chemin et Poulin s'est amené et a livré une performance incroyable. Quel effort."

Les deux équipes ont offert du jeu peu inspiré en première, que la Finlande a "dominé" 5-4 aux tirs au but. Malgré tout, c'est Koskinen qui a fait l'arrêt de la période, sortant rapidement la jambière pour stopper le deuxième tir, dévié, des Canadiens.

Le Canada a montré plus de mordant en deuxième et Koskinen s'est rapidement signalé, bloquant de nouveau de la jambière un lancer d'Andrew Ebbett. Après quatre minutes en deuxième, le Canada avait déjà lancé plus souvent vers le filet finlandais que dans toute la première.

Les deux formations avaient terminé deuxième de leur groupe respectif: le Canada derrière les Tchèques et les Finlandais derrrière la Suède.

Le Canada affrontera l'Allemagne, tombeuse de la Suède 4-3 en prolongation, en demi-finale. La Russie et la République tchèque complètent le carré d'as.

Le Canada a maintenant une fiche de 43-14-2 contre les Finlandais aux JO ou aux Championnats du monde. Il s'agit de leur septième victoire en 12 duels olympiques.

Ce gain du Canada signifie également que le pays ne se retrouve plus qu'à deux victoires d'une troisième médaille d'or consécutive.

À voir également:

​​​​​​​

Galerie photoJeux olympiques: les meilleures photos Voyez les images