NOUVELLES
21/02/2018 03:25 EST | Actualisé 21/02/2018 05:23 EST

Brady Leman se réconcilie avec les Jeux olympiques avec une médaille d'or

BOKWANG, Corée, République de — Vous excuserez Brady Leman d'avoir cru que l'expérience olympique en ski cross n'était peut-être pas son truc.

Il s'est fracturé la jambe la veille des Jeux de Vancouver en 2010 et s'est contenté de la quatrième place après une erreur aux Jeux de Sotchi quatre ans plus tard.

Leman est également sorti amoché d'une chute à l'entraînement aux Jeux de Pyeongchang et il a ensuite perdu un bâton lors de la première ronde, mercredi.

Une fois la véritable course lancée, Leman s'est toutefois montré intouchable.

Le vétéran Canadien a résisté à la remontée tardive du Suisse Marc Bischofberger pour remporter la médaille d'or olympique pour la première fois.

«J'ai simplement décidé d'oublier tout le reste et de courir, a commenté Leman. Je suppose que de faire un peu le vide a semblé me réussir.»

Cette finale a couronné un après-midi rocambolesque ponctué de rondes préliminaires serrées et de vilaines chutes.

Le Torontois Kevin Drury a également pris part à la finale de quatre concurrents mais il n'a pas complété l'épreuve à la suite d'une collision avec Sergey Ridzik, un athlète olympique de Russie, à mi-parcours.

Drury a perdu son ski gauche et n'a pu poursuivre l'épreuve tandis Ridzik s'est finalement adjugé une médaille de bronze sans opposition.

L'Ontarien David Duncan a fini quatrième de la petite finale, ce qui lui a conféré le huitième rang du classement. Le Montréalais Chris Del Bosco n'a pas franchi les quarts de finale, tombant lourdement sur le dos après un saut.

Del Bosco a été évacué du parcours sur une civière, transporté à l'hôpital où il était conscient et dans un état stable. Un porte-parole de Freestyle Canada a déclaré à la Presse canadienne que Del Bosco avait une possible blessure au bassin.

Leman, âgé de 31 ans de Calgary, a terminé deuxième au classement général de la Coupe du monde l'année dernière mais il a enregistré des résultats moyens cette saison.

«Il n'y a aucune comparaison. À mes deux occasions précédentes, ça s'était fini de façon décevante, a dit Leman. Je me suis brisé la jambe le jour avant la compétition à Vancouver. À Sotchi, ça m'a laissé un goût doux-amer de finir quatrième. C'est tout un exploit, mais en même temps, vous êtes le premier gars qui n'a pas de médaille.

«Mais au-dela des chiffres, j'ai vécu de très belles expériences lors de tous mes Jeux. Cette fois-ci, j'ai vraiment essayé de les savourer un peu plus. J'ai goûté davantage à l'expérience olympique, et ça m'a bien servi lors du jour de la course.»