NOUVELLES
21/02/2018 16:32 EST | Actualisé 21/02/2018 23:02 EST

Alouettes: Sherman est conscient de la nécessité de bien s'entourer

MONTRÉAL — Le nouvel entraîneur des Alouettes Mike Sherman, ancien entraîneur-chef dans la NFL, est conscient d'avoir beaucoup de choses à apprendre au sujet de la LCF.

C'est pourquoi sept de ses adjoints, sur neuf, ont joué dans le circuit ou ont fait partie d'un personnel d'entraîneurs de la ligue. Ou les deux.

«Je réalise que le jeu est différent, a mentionné Sherman. Plus rapide, plus créatif. M'entourer de gens familiers avec ça est quelque chose que je recherchais, assurément. On ne peut pas nier que c'est différent de la NFL.»

Sherman a dirigé les Packers de 2000 à 2006, en plus de coordonner l'attaque de d'autres équipes de la NFL. Ses adjoints n'ayant pas d'expérience dans la LCF sont Bert Hill et Paul Dunn, en charge des lignes défensive et offensive, respectivement. Dunn supervise aussi les demis offensifs. 

Engagé le 20 décembre pour redresser un club à la fiche de 3-15 en 2017, Sherman prévoit aussi discuter avec un ancien arbitre de la LCF, pour se familiariser avec les règlements.

L'une des grandes tâches de Sherman est de trouver un quart partant, un dossier chaud pour les Alouettes depuis la retraite d'Anthony Calvillo, après la saison 2013.

Darian Durant ayant quitté après une seule saison, les Alouettes ont notamment comme quarts Drew Willy, Matt Shiltz et Antonio Pipkin, tous de retour. Le club a de plus embauché Josh Freeman, un ancien de la NFL, ainsi que Garrett Fugale et Nick Shafnisky.

«Dans mon esprit, ils sont tous sur un pied d'égalité, dit Sherman. Je veux tous les évaluer, voir leur qualités de passeur et de meneur. Dans la LCF, il ne suffit pas d'être un bon quart-arrière, il faut aussi être un bon leader. Je ne compte pas trop tarder avant de décider. Les gars devront être prêts dès le début du camp. Nous devons aller de l'avant en vue de la prochaine saison.»