NOUVELLES
21/02/2018 10:25 EST

Allemagne : le tabloïd Bild critiqué après un faux scandale au SPD

Le quotidien allemand Bild, le plus lu d'Allemagne, était au centre d'une polémique mercredi après avoir notamment fait ses choux gras d'un faux scandale sur une prétendue tentative d'influence russe au sein du parti social-démocrate SPD.

Bild avait fait sa une vendredi sur une nouvelle "sale campagne" à l'oeuvre au sein du SPD, dans la tourmente depuis les législatives catastrophiques de septembre.

Le journal évoquait des "mails explosifs" selon lesquels Kevin Kühnert, patron des Jeunes sociaux-démocrates et leader de la fronde contre l'accord de gouvernement entre Angela Merkel et le SPD, se serait vu proposer l'aide d'un Russe prénommé "Juri" pour perturber sur internet la campagne en faveur de cet accord de coalition.

Selon ces mails, que Bild disait avoir consultés via des captures d'écran fournies par un informateur anonyme, Kevin Kühnert affirmait qu'il apprécierait un coup de main.

En fin d'article, Bild affirmait toutefois ne pas détenir de "preuves" que ces courriels étaient authentiques.

Interrogé par le tabloïd, le porte-parole de Kevin Kühnert avait nié que le patron des Jeunes SPD ait écrit le moindre de ces courriels, et le SPD avait annoncé un possible dépôt de plainte.

Mercredi, le magazine satirique allemand Titanic a expliqué avoir créé de toutes pièces ces courriels remis à Bild.

"Un mail anonyme, deux, trois coups de fil et Bild imprime tout ce qui correspond à son agenda", a raillé l'un des responsables du magazine, Moritz Hürtgen.

Le rédacteur en chef de Bild, Julian Reichelt, a défendu son quotidien, expliquant que la publication de ce prétendu échange entre un opposant à l'alliance avec Mme Merkel et un Russe se justifiait dès lors que le SPD avait déposé plainte.

Mardi, dans une autre affaire, le SPD a annoncé avoir saisi le Conseil supérieur de la presse - une instance chargée d'édicter le code de bonne conduite des médias mais dénuée de pouvoir de sanctions -, après que Bild a réussi à inscrire un chien parmi les nouveaux militants qui souhaitent participer au vote sur le projet d'alliance avec Mme Merkel.

Le journal avait là aussi monté l'affaire en une mardi, le jour où le SPD commençait à consulter sa base sur ce projet de gouvernement.

Propriété du groupe Springer, quotidien le plus lu d'Europe, Bild est imprimé à environ 2,35 millions d'exemplaires et revendique quelque 10 millions de lecteurs quotidiens.

Sa ligne éditoriale va des interviews diplomatiques aux photos de femmes en petite tenue.

dsa/mct