POLITIQUE
20/02/2018 15:23 EST | Actualisé 20/02/2018 15:35 EST

Les femmes voilées pourront être candidates aux prochaines élections

Le niqab et la burka restent interdits.

monkeybusinessimages via Getty Images

Les candidats aux prochaines élections devront se découvrir le visage et non toute la tête, a précisé, mardi, le Directeur général des élections du Québec (DGEQ), Pierre Reid.

Le voile et le turban sikh seront donc acceptés, tandis que le niqab et la burka sont toujours interdits.

Le DGEQ a indiqué mardi avoir modifié son règlement, qui demandait «une vue de face complète du candidat à partir des épaules».

Des partis politiques tels que Québec solidaire (QS) et le Parti vert jugeaient que ce règlement était discriminatoire.

En 2014, Fatimata Sow, qui porte le hijab, a voulu se présenter pour le Parti vert dans la circonscription de La Pinière, mais sa candidature a été refusée par le DGEQ.

Cette année, cette candidate «pourrait être acceptée», a confirmé M. Reid.

«À partir du moment où le candidat ou la candidate est à visage découvert, il n'y a pas de problème pour bien identifier le candidat tant auprès du directeur de scrutin qu'auprès des électeurs», a-t-il dit.

VOIR AUSSI: