POLITIQUE
20/02/2018 20:42 EST | Actualisé 20/02/2018 20:55 EST

L’Assemblée nationale serait prête à verser 50 000 $ aux avocats de Guy Ouellette

Cette décision ne serait pas surprenante.

THE CANADIAN PRESS

Selon Radio-Canada, l'Assemblée nationale du Québec aurait autorisé la semaine dernière une dépense de 50 000 $ pour couvrir les frais d'avocats du député libéral Guy Ouellette.

Ces informations ont été dévoilées par des sources proches du député. Ils affirmeraient que, depuis le mois d'octobre - pour assurer sa défense - le député aurait dépensé plusieurs milliers de dollars après son arrestation par l'Unité permanente anticorruption (UPAC).

Par conséquent, Jean-Louis Baudouin, le jurisconsulte de l'Assemblée nationale, aurait pris l'initiative de recommander un budget de 50 000 $ pour les frais juridiques de Guy Ouellette. Cette somme aurait été, par la suite, approuvée par le Bureau de l'Assemblée nationale (BAN).

Cette décision ne serait pas surprenante, selon plusieurs sources, puisque le BAN accepte, dans la majeure partie des cas, de verset de l'argent à un député en fonction poursuivi par la justice «pour une cause en lien avec son travail d'élu».