BIEN-ÊTRE
20/02/2018 10:14 EST | Actualisé 20/02/2018 10:14 EST

Cette petite fille qui a tenté de peindre les chaussures de sa sœur a ému tout le monde

C'est l'intention qui compte, non ?

Qui ne voudrait pas porter ces chaussures après la lecture d'un tel message? Certes, elles sont très loin d'être terminées, mais c'est l'intention qui compte pour la petite sœur d'une adolescente qui a tenté d'exprimer son âme d'artiste sur des tennis.

Emely Cifuentes, 17 ans, a partagé sur son compte Twitter le 16 février une photo d'une paire de Vans accompagnée d'une note. Elle avait demandé à sa petite sœur de 10 ans, qui rêve de devenir artiste, de peindre ses chaussures.

"Chère Emy, Je suis désolée si tu ne les aimes pas, j'ai fait de mon mieux", peut-on lire sur le message. "Maman a dit qu'elle ne les aimait pas et ça m'a brisé le cœur: je n'ai pas besoin que tu le brises encore plus. Maintenant je le sais, je suis d'accord avec elle et tu n'aurais pas dû me laisser faire ça. Je suis vraiment désolée. Marely"

Emely Cifuentes, découvrant le produit non-fini sur son lit, avoue avoir pleuré en lisant ce message. Elle écrit: "je les aime tellement, et c'est vraiment nul de voir à quel point les parents nous affectent quand ils ne nous soutiennent pas".

Le tweet d'Emely a été retweeté plus de 87.000 fois, liké plus de 296.000 fois et des milliers d'internautes y ont réagi.

Contactée par Yahoo Lifestyle, Emely raconte avoir parlé à sa mère de cet incident et lui avoir demandé pourquoi elle avait jugé les chaussures de manière aussi négative. "Ma mère essaye toujours de nous soutenir, mais parfois on le ressent différemment. Vu que son opinion compte plus que tout pour nous, c'est facile de se sentir mal."

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.