NOUVELLES
19/02/2018 23:23 EST | Actualisé 20/02/2018 05:35 EST

Tessa Virtue et Scott Moir décrochent l'or en danse sur glace aux Jeux olympiques de Pyeongchang

Mission accomplie!

Jamie Squire via Getty Images

Les chouchous de la danse sur glace canadienne Tessa Virtue et Scott Moir ont mis la touche finale à leur illustre carrière en devenant les patineurs artistiques les plus décorés de l'histoire olympique.

Dans ce qui était probablement leur dernière compétition, Virtue et Moir ont remporté l'or de la danse sur glace aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang après avoir obtenu 122,40 points pour leur programme libre, mardi, pour un total de 206,07.

Les amateurs au Palais de glace de Gangneung ont réagi bruyamment pendant le programme sensuel de Virtue et Moir au son de la musique du film "Moulin Rouge" et les patineurs étaient tous souriants lorsqu'ils ont salué la foule sans doute pour la dernière fois de leur carrière. S'ils ont annoncé qu'ils feront une annonce officielle dans les prochains jours, on s'attend à ce que le couple se retire de la compétition.

Virtue et Moir, qui étaient les derniers à fouler la patinoire, ont vu les Français Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron connaître un programme libre tout aussi spectaculaire sur la sonate "Au Clair de Lune" de Beethoven, eux qui ont établi un nouveau record du monde en récoltant un score de 123,35 pour leur programme. Le total de 205,28 points des patineurs français n'a toutefois pas été suffisant.

Les frères et soeurs américains Maia et Alex Shibutani ont devancé leurs compatriotes Madison Hubbell et Zachary Donohue, remportant la médaille de bronze grâce à un total de 192,59.

"Incroyable, a déclaré Virtue. C'était un moment spécial de patiner les derniers. C'était un dernier groupe très relevé, il y avait beaucoup de pression, mais je suis tellement contente de la performance que nous avons offert."

Kaitlyn Weaver, de Toronto, et Andrew Poje, de Waterloo, en Ontario, ont terminé en septième position (181,98) alors que Piper Gilles, de Toronto, et Paul Poirier, d'Unionville, en Ontario, ont suivi en huitième place (176,91).

Performance mémorable

Virtue et Moir avaient également gagné l'or en danse sur glace aux Jeux olympiques de Vancouver, en 2010. Ils avaient dû se contenter de la médaille d'argent quatre ans plus tard, à Sotchi. Plus tôt aux Jeux de Pyeongchang, ils ont aidé le Canada à triompher lors de l'épreuve de patinage artistique par équipes.

Les triples champions du monde prendront leur retraite avec la mention de patineurs artistiques ayant connu le plus de succès dans l'histoire olympique avec cinq médailles.

"Je suis ravie de cette compétition, a déclaré Virtue. Cette performance était spéciale et vraiment mémorable. La médaille d'or est la cerise sur le gâteau."

Moir a ajouté que ces Jeux olympiques eprésentaient beaucoup pour eux.

"Nous étions en symbiose tout le long et nous avons patiné avec nos c?urs, a-t-il dit. C'est extrêmement gratifiant."

La médaille d'or était loin d'être assurée lors de la danse libre, mardi.

Ils ont amélioré un record du monde pendant la danse courte, lundi, mais ils n'avaient qu'une avance de 1,75 point sur Papadakis et Cizeron avant la danse libre, malgré le mésaventure de la Français dont l'agrafe de l'encolure de son costume s'est détachée exposant son sein gauche pendant leur prestation.

Virtue et Moir, qui ont porté le drapeau du Canada lors de la cérémonie d'ouverture, sont revenus à la compétition la saison dernière après une retraite de deux ans avec la volonté de reconquérir l'or qu'ils avaient cédé aux Américains Meryl Davis et Charlie White en 2014. Leur retour a été couronné de succès, réécrivant le livre des records et accumulant les victoires jusqu'à la finale du Grand Prix en décembre, où ils se sont inclinés devant Papadakis et Cizeron par moins de deux points.

Les deux meilleures équipes au monde s'entraînent ensemble à Montréal et ont les mêmes entraîneurs, les Canadiens Marie-France Dubreuil et Patrick Lauzon, mais leurs styles sont très différents. Les Français patinent avec un style favorisant l'élégance et les longues lignes. Virtue et Moir se distinguent pour leur prestation athlétique, leurs pirouettes complexes et un incroyable jeu de pieds.

On a demandé à Lauzon quand le Canada pourra compter sur une autre équipe de danse de la qualité de Virtue et Moir.

"Ça prendra du temps, a-t-il reconnu. Un talent pareil, ce n'est qu'une fois par génération."

À voir également:

​​​​​​​​​​​​​​

Galerie photo
Jeux olympiques: les meilleures photos
Voyez les images