NOUVELLES
19/02/2018 22:10 EST | Actualisé 20/02/2018 05:37 EST

La Canadienne Cassie Sharpe remporte l'or à l'épreuve de demi-lune

🥇

Mike Blake / Reuters

La Canadienne Cassie Sharpe a remporté la médaille d'or à l'épreuve féminine de demi-lune, mardi, lors des Jeux de Pyeongchang.

Sharpe, qui s'était classée au premier rang des qualifications, a poursuivi sa domination au Parc à neige Phoenix pour obtenir une première médaille d'or olympique en carrière et une septième pour le Canada lors de ces Jeux olympiques.

Sharpe, de Comox, en Colombie-Britannique, a placé la barre haute dès sa première descente, recevant une note de 94,40. Sentant la pression de ses adversaires, l'athlète de 25 ans a haussé le coefficient de difficulté lors de sa descente suivante et elle a amélioré son pointage à 95,80.

"Je me suis entraînée si durement pour avoir une descente très constante. Je voulais simplement amorcer la finale en force avec cette première descente, a affirmé Sharpe, qui a notamment réussi deux manoeuvres en tournoyant sur 900 degrés lors de la première manche. Après m'être rendue au bas de la piste, je me suis dit que j'étais capable de faire mieux et d'améliorer mon score lors de la deuxième descente."

Lors de la dernière manche, la Française Marie Martinod, installée au deuxième échelon, était la seule à pouvoir déloger la Canadienne, mais elle a chuté en tentant d'atterrir une manoeuvre, confirmant donc la victoire de Sharpe.

"Je crois que j'allais plus haut et je conservais mon style. Évidemment, c'est un peu frustrant, a avoué Martinod. Mais tout va bien. Je suis tombée sur les fesses et j'ai besoin d'antidouleurs maintenant."

Grâce à un score de 92,60, Martinod a décroché la médaille d'argent alors que l'Américaine Brita Sigourney (91,60) a tout juste volé la médaille de bronze à sa compatriote Annalisa Drew (90,80), lors de sa dernière descente.

La meilleure des trois descentes des skieuses était retenue pour déterminer le classement final.

"J'ai le sentiment que je peux croire en moi et en mes habiletés, a ajouté Sharpe. J'ai l'impression que si j'y mets du temps et des efforts, je peux accomplir n'importe quoi."

L'autre Canadienne à participer à cette finale, Rosalind Groenewoud, de Calgary, a terminé en 10e position en vertu d'une note de 70,60.

"Je suis simplement heureuse d'être ici, a commenté Groenewoud. Je n'ai presque pas skié cette saison après m'être cassé un bras cet été. Il n'y a rien d'embarrassant de finir dans le top-10 aux Jeux olympiques."

La championne olympique des Jeux de Sotchi, l'Américaine Maddie Bowman, a pris la 11e et dernière place. Elle a lourdement chuté lors de sa dernière descente, mais elle a été en mesure de se relever et de glisser au bas de la piste sur ses skis.

Sharpe avait signé trois victoires plus tôt cette saison. Elle avait raflé la médaille d'argent aux Mondiaux, en 2015, et la médaille d'or aux X Games, en 2016.

VOIR AUSSI: