NOUVELLES
18/02/2018 08:35 EST | Actualisé 18/02/2018 08:35 EST

Le NPD adopte une résolution visant à rendre gratuits les produits menstruels

Oui, gratuits.

Tommaso79 via Getty Images

Les délégués du NPD ont adopté une résolution visant à rendre gratuits les produits d'hygiène féminine lors du congrès du parti samedi.

La résolution implique que le parti recommande immédiatement la création d'une subvention afin que les Canadiennes n'aient plus à payer pour ces produits ou pour des contraceptifs.

«Les tampons et les serviettes hygiéniques devraient être traités comme le papier de toilette», a déclaré une déléguée du parti, Tiffany Balducci. «Ils servent à la même chose: traiter nos fonctions corporelles naturelles.»

Balducci a demandé aux délégués rassemblés à Ottawa de lever la main s'ils avaient apporté un rouleau de papier de toilette avec eux au congrès. Personne n'a réagi. La déléguée a ensuite affirmé que c'était pour des «raisons patriarcales» que les personnes menstruées n'avaient pas droit aux mêmes considérations.

«Je me demande souvent à quel point la situation serait différente, si les hommes étaient menstrués», a-t-elle déclaré, soulignant qu'il s'agissait d'une problématique liée au féminisme, à la classe ouvrière et à la pauvreté.

Annulation de la taxe sur les produits d'hygiène féminine

En 2015, le NPD avait déposé une motion visant à éliminer la taxe sur les produits d'hygiène féminine, qualifiant cette mesure d'«injuste» et de «discriminatoire». Ils avaient reçu l'appui du gouvernement conservateur et la taxe avait été annulée le 1er juillet de cette même année.

D'autres résolutions qui ont été adoptées concernaient un programme de soins dentaires national, une assurance-médicaments et la décriminalisation de toutes les drogues personnelles.

Ces idées ont été émises afin de modeler la plateforme du parti en vue de l'élection de l'année prochaine.

Lors du congrès de samedi, Jagmeet Singh s'est adressé pour la première fois aux délégués du NPD en tant que chef du parti.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.