NOUVELLES
18/02/2018 06:19 EST | Actualisé 19/02/2018 11:32 EST

Alex Beaulieu-Marchand s'offre une médaille de bronze aux Jeux de Pyeongchang

«Je skiais tellement bien aujourd'hui, s'est exclamé Beaulieu-Marchand. Je n'ai jamais skié aussi bien de ma vie.»

Alex Beaulieu-Marchand a réalisé la descente de sa vie et il a permis au Canada d'ajouter une médaille à sa récolte aux Jeux olympiques de Pyeongchang.

Le skieur acrobatique de Québec s'est assuré la médaille de bronze de l'épreuve de slopestyle en ski acrobatique, dimanche, après avoir obtenu une note de 92,40 à sa deuxième descente.

«Je skiais tellement bien aujourd'hui, s'est exclamé Beaulieu-Marchand. Je n'ai jamais skié aussi bien de ma vie.»

Beaulieu-Marchand n'a été devancé que par le Norvégien Oystein Braaten (95,00) et l'Américain Nick Goepper (93,60).

Beaulieu-Marchand a bien fait tout au long de la finale, obtenant 81,60 points à sa première tentative et 82,40 à sa troisième.

En slopestyle, chaque skieur dispose de trois descentes sur un parcours qui comprend des rails et des sauts. La meilleure note est conservée.

Les deux autres Canadiens en finale, le Britanno-Colombien Teal Harle et l'Ontarien Evan McEachran ont respectivement fini cinquième et sixième.

Alex Bellemarre, de Saint-Boniface, a commis des erreurs lors de ses deux descentes et a dû se contenter du 22e échelon, avec 64,20 points. Il n'a donc pu accéder à la finale, qui était réservée aux 12 meilleurs skieurs.

En curling, l'Ottavienne Rachel Homan a marqué trois points au neuvième bout et a volé un autre point au suivant pour l'emporter 10-8 contre la Suissesse Silvana Tirinzoni.

«Nous avons réussi quelques coups incroyables, des coups de précision, a déclaré Homan. Nous devions les réussir et nous devions tous les réussir.»

Plus tôt, Kevin Koe de Calgary a subi sa deuxième défaite d'affilée, s'inclinant 8-6 face au Suisse Peter De Cruz.

Benoit Schwarz, le vice-capitaine suisse qui s'élance quatrième, a marqué quatre points dès le bout initial pour procurer une confortable avance à sa troupe. Un coup raté de Koe avait mis la table pour cette poussée des Suisses en début d'affrontement.

«J'ai trouvé que notre début de duel a été médiocre. Qu'est-ce que je peux dire de plus? Tu donnes quatre points dès le premier bout, surtout de la façon dont j'ai raté mon coup. C'est ce qui a fait la différence», a expliqué Koe.

Plus tard dimanche, le Canada affronte la Corée du Sud au tournoi de hockey masculin tandis que Olivier Rochon participe à la finale de sauts en ski acrobatique.

Les médaillés du Canada aux JO de Pyeongchang

Voir aussi: