NOUVELLES
17/02/2018 06:57 EST | Actualisé 17/02/2018 06:57 EST

Patrick Chan conclut son aventure olympique avec une 9e place à Pyeongchang

Le Canadien, qui a annoncé qu'il prend sa retraite, met fin à sa carrière avec une médaille d'or au concours par équipes au début des Jeux de Pyeongchang.

Damir Sagolj / Reuters

Le patineur artistique canadien Patrick Chan a mentionné qu'il a abordé sa dernière compétition en carrière «sans crainte».

Patinant au rythme de l'envoûtant «Hallelujah» de Jeff Buckley, le triple champion du monde a reçu une note de 173,42 points pour son programme final en compétition, totalisant 263,43 points, ce qui lui a conféré la 9e place.

Le Torontois a amorcé son programme avec une solide quadruple boucle piquée, mais il a transformé son deuxième quadruple saut en triple.

Chan était sixième après son programme court de vendredi au cours duquel il a chuté en exécutant son triple Axel.

Le Canadien, qui a annoncé qu'il prend sa retraite, met fin à sa carrière avec une médaille olympique d'argent dans l'épreuve individuelle aux Jeux de 2014 et une médaille d'or au concours par équipes au début des Jeux de Pyeongchang.

«C'est ma meilleure expérience olympique des trois, parce que j'étais en contrôle, a-t-il déclaré. Je n'étais pas en train de mourir à bout de souffle.»

La Japon a réalisé un doublé, avec la victoire du double champion du monde Yuzuru Hanyu, qui a mérité 206,17 points pour son programme libre et totalisé 317,85 points pour s'assurer la médaille d'or.

Son compatriote Shoma Uno a mérité l'argent devant l'Espagnol Javier Fernandez.

L'Albertain Keegan Messing s'est classé 12e avec une note de 255,43 points.

Dans les autres épreuves disputées samedi, la skieuse acrobatique Dara Howell, médaillée d'or en slopestyle il y a quatre ans à Sotchi, a terminé avec une décevante 21e position.

L'Ontarienne de 23 ans, qui a admis qu'elle s'était déchirée un ligament du genou en novembre, a déjà les yeux tournés vers 2022.

Kim Lamarre, de Lac-Beauport, médaillée de bronze à Sotchi, a elle aussi été incapable de franchir les qualifications après avoir chuté à ses deux tentatives et elle a fini 22e sur les 23 participantes à cette épreuve.

Selon Lamarre, il ne fait aucun doute que le vent a joué les trouble-fêtes en qualifications.

«Les entraînements ont été difficiles (ce matin), et il y a beaucoup de vent, donc ç'a été un bon défi d'enchaîner chacun des modules, a-t-elle résumé. Lors de ma première descente, j'ai mis un peu trop de vitesse (ce qui a provoqué ma chute), mais pour ma deuxième, j'ai tenté de corriger le tir. Malheureusement, j'ai ressenti un petit vent de face au décollage et quand je suis partie (sur le dernier saut) je me suis dit: 'Merde! Je vais atterrir sur le rebord de la butte'. Ç'a m'a brisé le coeur, c'est certain.»

Seule représentante de l'unifolié en finale, la Britanno-Colombienne Yuki Tsubota a finalement pris le sixième rang avec un score de 74,40 points.

Lors du super-G dames, Valérie Grenier, de St-Isidore, s'est révélée la meilleure Canadienne avec la 23e position. La Torontoise Candace Crawford, de Toronto, et Roni Remme, de Collingwood, en Ontario, ont respectivement pris les 29e et 37e places. La victoire allée à la Tchèque Ester Ledecka, qui a tout juste devancé l'Autrichienne Anna Vieth.

De retour sur la patinoire, l'équipe canadienne de hockey masculin a subi sa première défaite du tournoi.

Le gardien Pavel Francouz s'est révélé la grande vedette en tirs de barrage et la République tchèque s'est imposé 3-2 face aux Canadiens.

Wojtek Wolski a été le seul à déjouer le gardien tchèque alors que Maxim Lapierre, Derek Roy, Rene Bourque et Maxim Noreau ont tous raté leur tentative. Noreau a en fait déjoué Francouz avec le dernier tir du Canada mais la rondelle a rebondi sur le poteau.

Petr Koukal et Jan Kouvar ont pour leur part trompé la vigilance de Ben Scrivens en fusillade.

Mason Raymond et Rene Bourque ont marqué pour le Canada, qui complète le tournoi préliminaire dimanche contre la Corée du Sud.

Dominik Kubalik et Michal Jordan ont réussi les buts des Tchèques en temps réglementaire.

Les médaillés du Canada aux JO de Pyeongchang