NOUVELLES
17/02/2018 13:07 EST | Actualisé 17/02/2018 13:07 EST

Des gobelets mal imprimés chez Tim Hortons dans le cadre de «Dérrroule le rebord»

Plusieurs gobelets n'ont tout simplement pas de message sous le rebord.

shutterstock

Adam Peddle affirme qu'il possède une collection de gobelets «Dérrroule le rebord» de Tim Hortons. Cependant, aucun n'est gagnant. En fait, il n'y a tout simplement aucun message d'imprimé sous leur rebord.

La chaîne a confirmé qu'un «petit échantillon» de gobelets mal imprimés de format extralarge avaient été distribués dans les provinces maritimes et en Alberta pour le concours annuel.

Toutefois, Tim Hortons assure qu'aucun lot important n'a été concerné par le problème d'impression, puisqu'un tiers parti supervise le processus de production et l'implantation des prix.

«Nous pouvons assurer à nos clients que leurs chances demeurent les mêmes», a déclaré Tim Hortons par communiqué.

Peddle, un avide buveur de café et travailleur de détail de Saint-Jean de Terre-Neuve, affirme qu'il possède au moins dix gobelets affichant soit un message tronqué ou tout simplement un espace vide.

«Ça m'est encore arrivé ce matin», a-t-il déclaré vendredi. «Un gobelet était gagnant et bien imprimé et l'autre avait un message incomplet.»

Peddle a indiqué qu'il n'était «pas particulièrement préoccupé», qu'il avait simplement trouvé la situation étrange et qu'il avait donc décidé de publier quelques photos des gobelets sur Twitter.

«Je ne pensais pas qu'il y aurait de gros lots sous le rebord», a-t-il ajouté.

Tim Hortons a déclaré que si des clients étaient tombés sur des gobelets défectueux, ils n'avaient qu'à passer à n'importe quelle succursale et qu'ils recevraient un nouveau verre, rempli de la boisson chaude de leur choix.

La situation a semblé amuser certains usagers de Twitter.

«Que quelqu'un appelle la GRC! Ça ne va pas passer.», a tweeté un internaute du nom de Tom Megginson.

Cet article de The Canadian Press a été traduit de l'anglais par le HuffPost Québec.