NOUVELLES
16/02/2018 16:10 EST | Actualisé 16/02/2018 16:12 EST

«Le Petit Spirou» en ouverture du FIFEM

Plusieurs coups de cœur à prévoir lors du FIFEM!

Les Films du Cap

Le Festival international du film pour enfants de Montréal (FIFEM) revient pour une 21e édition bourrée de rendez-vous cinématographiques destinés à tous les membres de la famille. Du 3 au 11 mars, la cuvée 2018 compte offrir le meilleur des productions jeunesse.

Ainsi la semaine de la relâche sera synonyme d'aventure et de dépaysement dans les salles obscures dès l'ouverture de la manifestation avec Le Petit Spirou, adaptation de la populaire série de bandes dessinées belge créée par Tome et Janry. Réalisé par Nicolas Bary (Au bonheur des ogres), le long métrage met en vedette Pierre Richard, François Damiens, Philippe Katerine, Natacha Régnier et Sacha Pinault.

Plusieurs coups de cœur à prévoir comme l'hilarant Le grand méchant renard et autres contes de Patrick Imbert et Benjamin Renner. Les deux acolytes, à qui l'on doit le magnifique Ernest et Célestine, ont imaginé trois récits loufoques dans lesquels se démènent un Renard qui se prend pour une poule, un Lapin qui fait la cigogne et un Canard qui veut remplacer le Père-Noël!

Un film d'animation québécois

La section «Compétition officielle» rassemblera des productions internationales. De Belgique, Rosie & Moussa de Dorothee Van Den Berghe qui s'attarde sur une jeune fille ayant perdu la trace de son père. L'Italien Henry Rincón nous offrira Sur les traces des héros, sa plus récente mouture sur les rêves d'un enfant courageux. Les pays également représentés seront l'Inde (Le rêve de Pichku), la Chine (Ballade du Tibet), l'Islande (Juste pour l'été), l'Allemagne (Wendy la cavalière) et le Danemark (Les kidnappeurs).

Les festivaliers auront l'occasion de découvrir un nouveau film d'animation québécois intitulé Nelly et Simon: Mission Yéti. Pierre Greco et Nancy Florence Savard y racontent les péripéties de deux explorateurs en herbe au cœur de l'Himalaya partis à la recherche du mythique abominable homme des neiges.

Le FIFEM, c'est aussi des courts métrages, des ateliers et des rencontres avec les artisans. Cette année, le festival proposera pour la première fois une sélection de films spécialement destinée aux adolescents avec le volet «Ciné-ado». Outre Le soleil de minuit de Kirsten Carthew et Garde le sourire de Sean Cisterna, le public aura droit à une projection de Charlotte a du fun, la dernière proposition de la Montréalaise Sophie Lorain.

Détails: fifem.com