NOUVELLES
16/02/2018 12:14 EST | Actualisé 16/02/2018 12:15 EST

Jeux olympiques: Anne-Marie Comeau, l'athlète olympique polyvalente!

Elle était sur l'équipe d'athlétisme du Rouge et Or de l'Université Laval cet automne. Elle est maintenant à Pyeongchang!

Anne-Marie Comeau
Clive Mason via Getty Images
Anne-Marie Comeau

La vie d'Anne-Marie Comeau est plutôt mouvementée depuis quelques semaines.

Après avoir décidé au cours de l'automne de se remettre au ski de fond de manière compétitive après une pause de deux ans, la fondeuse de Saint-Ferréol-les-Neiges vit un conte de fées, alors qu'elle est parvenue contre toute attente à se qualifier pour les Jeux olympiques de Pyeongchang.

Comeau a conjugué pendant longtemps la course à pied au ski de fond. Mais à l'ère de la spécialisation sportive chez les jeunes, elle a délaissé le ski de fond en 2015 en raison d'une blessure à une épaule et d'une pression ressentie de choisir un sport ou l'autre.

"Ce n'est pas plus venu d'un bord ou de l'autre. Les gens de la course voulaient que je fasse de la course et ceux du ski voulaient que je fasse du ski, a expliqué Comeau, qui est âgée de 21 ans. Je me disais moi-même que je devais choisir.

Mathieu Bélanger

"Puis, j'ai réalisé au fil du temps que je n'étais pas obligée de choisir. Ce sont deux sports complémentaires. Le ski m'aide en course et vice-versa. Pour l'instant, je ne veux pas mettre une croix sur le ski ou la course. Ce sont deux sports que j'aime et que je vais continuer à pratiquer."

Après sa saison au sein de l'équipe d'athlétisme du Rouge et Or de l'Université Laval au cours de l'automne, Comeau a fait le transfert dans l'équipe de ski de fond. Puis, elle a brillé lors de l'étape de la Coupe Nor-Am présentée au Mont Sainte-Anne en janvier, récoltant l'argent en skiathlon et le bronze au 10 km style classique.

Quelques jours plus tard, elle a remporté l'argent à une épreuve de 10 km style libre de la FIS au Vermont. Elle a ainsi gagné son billet pour les Jeux de Pyeongchang.

Dire que c'est spécial, c'est le bon mot. C'est une expérience que je ne m'attendais pas à vivre cette année.

"Je ne m'attendais pas à ça, a admis Comeau, jeudi, après avoir terminé au 62e rang du 10 km style libre au Centre de ski de fond d'Alpensia. Dire que c'est spécial, c'est le bon mot. C'est une expérience que je ne m'attendais pas à vivre cette année. Je suis super contente de vivre ça et de voir c'est quoi une compétition de cette envergure.

"C'est différent et stimulant pour le reste. Et le fait de participer à une compétition internationale, ça peut aussi m'aider au niveau de la course à pied."

Depuis le début des Jeux de Pyeongchang, Comeau a également pris le 48e rang au skiathlon de 15 km. Elle participera samedi au relais 4x5 km et, le 25 février, au 30 km style classique

"Je sais que je me situe loin, mais je ne me suis pas entraînée spécifiquement pour ça, a rappelé Comeau. Je suis quand même contente de vivre cette expérience malgré mon peu d'entraînement pour le ski."

À voir également:

​​​​​​​

Jeux olympiques: les meilleures photos