Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sécurité nucléaire: l'AIEA va aider le Japon en vue de ses JO 2020

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a annoncé jeudi qu'elle apporterait son assistance au Japon pour "améliorer les mesures relatives à la sécurité nucléaire" en vue des jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Un accord de coopération a été signé à Vienne, où se trouve le siège de cette agence onusienne, entre son directeur Yukiya Amano et le ministre japonais des Affaires étrangères Taro Kono.

"Parmi les domaines de coopération possible figurent la fourniture par l'AIEA de cours de formation, d'ateliers, des visites techniques et des exercices liés à la sécurité nucléaire, l'organisation de réunions techniques préparatoires et l'octroi de matériel supplémentaire de détection des radiations", a déclaré dans un communiqué cette agence.

"Le savoir-faire de l'agence permettra d'augmenter la sécurité des Jeux", a précisé à l'AFP Norio Maruyama, le porte-parole du ministre japonais des Affaires étrangères.

Si l'accord n'est pas directement lié à la menace nucléaire nord-coréenne, "l'incertitude existe et nous devons utiliser tous les moyens nécessaires pour éliminer cette incertitude", a-t-il ajouté.

L'AIEA coopère régulièrement aux dispositifx de sûreté nucléaire de grands événements internationaux et est déjà intervenue dans la préparation des JO de Rio en 2016 ou de l'Euro 2012 de football en Ukraine et en Pologne.

smk/bds

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.