DIVERTISSEMENT
15/02/2018 16:08 EST | Actualisé 15/02/2018 16:08 EST

Un nouveau réalisateur en remplacement de Sylvain Archambault aux «Pays d’en haut»

Plusieurs défis attendent la production pour la quatrième saison...

Bertrand Calmeau via Facebook/Les Pays d'en haut

C'est Yan Lanouette-Turgeon qui réalisera la quatrième saison des Pays d'en haut.

Sylvain Archambault, qui était le maître d'œuvre des trois premiers chapitres de la relecture moderne du classique de Claude-Henri Grignon, a été écarté de tous ses projets télévisuels l'automne dernier après que La Presse+ eut révélé des comportements déplacés allégués qu'on lui reprochait.

Radio-Canada avait alors rapidement annoncé qu'elle maintenait Les pays d'en haut et Cheval-Serpent sur ses ondes, mais que de nouveaux réalisateurs prendraient le relais pour les suites des deux séries. C'est donc Rafaël Ouellet qui a pris en charge les danseurs de Cheval-Serpent, et il a été annoncé jeudi matin que Yan Lanouette-Turgeon s'occupera des péripéties de Séraphin (Vincent Leclerc), Donalda (Sarah-Jeanne Labrosse), Alexis (Maxime LeFlaguais) et les autres aux Pays d'en haut.

Récipiendaire d'un trophée Gémeaux en septembre dernier pour son travail sur L'Imposteur, Yan Lanouette-Turgeon a aussi bossé sur Unité 9 et proposé en 2013 le film Roche papier ciseaux.

Du côté du Groupe TVA, où Sylvain Archambault avait commencé les enregistrements du quatrième volet de Mensonges, lequel est attendu dans quelques semaines sur addikTV, Archambault a été remplacé en cours de processus par Francis Leclerc, une décision de la productrice Sophie Deschênes, de Sovimage.

Bertrand Calmeau via Facebook/Les Pays d'en haut

En hiver

Le tournage de ces dix nouveaux épisodes d'une heure des Pays d'en haut s'amorcera en août, à Rawdon et à Montréal.

Précédemment, les scènes des Pays d'en haut étaient tournées beaucoup plus tôt dans l'été, mais cette quatrième année sera campée en hiver, une première dans le cas des Pays d'en haut et une rareté à la télévision québécoise en général.

Un changement qui apportera son lot de défis à l'équipe technique de la fiction écrite par Gilles Desjardins et produite par Encore Télévision et Sovimage, et qui ajoutera un intérêt supplémentaire pour le téléspectateur. Les hivers étaient rudes, dans les années 1800! On pourra voir le résultat à l'hiver 2019.

D'ici là, la troisième saison des Pays d'en haut continue d'aller bon train. Pendant les Jeux olympiques de Pyeongchang, les épisodes inédits sont déposés sur Tou.tv Extra le lundi; les abonnés peuvent donc déjà assouvir leur curiosité sans devoir patienter pendant deux semaines. Sinon, la diffusion reprendra au petit écran là où on l'avait laissée, le lundi 26 février, à 21h.

On apprendra alors enfin ce qui s'est passé au sein du conseil, quand les coups de feu ont mis fin à la réunion électorale. Qui a été touché? Qui est le coupable? Sans compassion pour les victimes, fidèle à lui-même, Séraphin n'en aura que pour les résultats de l'élection, bien déterminé à ne pas laisser Alexis redevenir maire. Arthur Buies (Paul Doucet), lui, mettra fin aux manigances de l'espion de Mgr Fabre (Pascal Rollin), mais de façon peu... catholique! Donalda et Donatienne (Kim Despatis) tenteront de lancer leur entreprise, et Pâquerette (Romane Denis) découvrira avec colère des lettres de Jérôme (Alexis Lefebvre) lui étant adressées, chez Donatienne. Leur amour interdit survivra-t-il à la cachotterie?

À voir également :

Galerie photoLes nouveautés de la semaine sur Netflix Canada Voyez les images